Lundi de Pâques : une bouffée d'oxygène à Marie-Galante

coronavirus
pâques à marie-galante
©J-M. Mavounzy

Une vue de Marie-Galante. Sur la galette comme ailleurs sur l'archipel, les célébrations familiales et religieuses de Pâques doivent s'accommoder avec les contraintes sanitaires. 

Pâques en mode Covid mais surtout des fêtes pascales sous contraintes sanitaires. En raison de la pandémie, du couvre-feu et des campings interdits, difficile de profiter comme le veut la tradition de ces jours fériés.

Pour ce long week-end, Marie-Galante a accueilli de nombreux visiteurs. L'esprit de Pâques y règne malgré tout et tout le monde essaye de faire contre mauvaise fortune bon coeur. Malgré des restrictions liées au Covid, la convivialité et la bonne humeur sont au rendez-vous. 

Et l'île ne désemplit pas. Comme cet homme et sa famille qui profite de ce week-end de fêtes. La tradition reste tout de même respectée.

C'est un lundi de Pâques particulier parce qu'en général tout le monde est réparti sur les plages habituellement et ce pour toute la journée. Mais là compte tenu du confinement, les gens ont réduit un petit peu la voilure et ils sont sur les plages de façon plus courte.

Un baigneur

 

Betty et sa famille ont également décidé de fêter ce lundi de Pâques en famille à Marie-Galante et pour respecter la tradition, on déguste le matété de crabe à midi.

Dès ce mardi 6 avril, le couvre-feu sera de nouveau ramené de 20 heures à 22 heures.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live