Malgré la pluie et les sillons tracés par Omicron, le carnaval guadeloupéen est de retour

carnaval
gRANDE PARADE DE POINTE A PITRE
©Guadeloupe la 1ère
Rien n'aurait pu les arrêtés. Après une année de contraintes et de restrictions sanitaires, les carnavaliers étaient bien présents ce dimanche à Pointe-à-Pître pour la plupart mais aussi à Capesterre-Belle-Eau, et de manière sporadique dans d'autres communes. Tous annonçant des jours très gras.

Ils l'ont longtemps attendu, et pour certains depuis le matin. Ici et là dans les rues de Pointe-à-Pître, spectateurs et vendeurs ambulants ont très tôt pris place pour ne rien louper du spectacle. 
Chacun, avec la forte impression de vivre comme un retour à la vie du carnaval que le Covid avait réduit au silence en 2021. Et comme si les sorties de groupes des précédents dimanche ne comptaient pas, carnavaliers comme spectateurs semblaient vivre ce dimanche comme la vraie renaissance du Carnaval Guadeloupéen.

Voir le reportage de Claudia Ledézert et Daniel Quérin

©Guadeloupe

Un carnaval organisé en très peu de temps, mais à regarder ce que les uns et les autres proposent, on pourrait même en douter. Parce que, bien que les organisateurs n'avaient pas prévu de concours cette année, tous les groupes semblaient organisés comme pour participer aux traditionnels concours du lundi gras. C'est dire qu'aucun d'entre eux ne s'est avisé à lésiner sur les détails. Costumes, musiques, chorégraphies, tout y était. avec le public comblé pour seul juge.
Extraits : 

©Guadeloupe
Parade 1
©Guadeloupe la 1ère

 

©Guadeloupe
Parade 2
©Guadeloupe la 1ère


Une manière pour chacun de célébrer le sens même du carnaval.

Rudy Benjamen leader de VIM (Very Important Moun/Very Important Mas)

©Guadeloupe

Alors ils ont tout donné ces thérapeutes de la société, comme pour soigner une société malmenée par une pandémie et qui avait besoin de se mettre elle-même en dérision... 
Au risque d'une grippe, moins grave que le Covid, ils ont bravé la nuit, la pluie, et toutes les autres barrières pour faire renaître l'esprit du Carnaval guadeloupéen

©Guadeloupe