Manifestation de transporteurs sur les routes du sud Basse-Terre

transports
Transporteurs
©Th. Philippe

Pour se faire entendre par les collectivités en charge du transport d'élèves, plusieurs transporteurs, soutenus par l'Union Syndicale des Transports Régionaux, ont organisé une opération escargot entre Capesterre Belle Eau et Basse-Terre, cela pour réclamer leurs dus

Cela faisait partie des revendications du Collectif des socio-professionnels en février dernier. Les entreprises de transport de passagers, et particulièrement celles qui assument le transport d'élèves, se plaignaient de ne pas recevoir en temps et en heure le réglement dû par l'une ou l'autre des collectivités concernées. Visiblement, les choses n'ont pas évolué au point que certains ont décidé de se faire entendre ce lundi par les autorités. 

Et il ne faisait pas bon se trouver sur leur route, entre Capesterre Belle Eau et Basse-Terre ce lundi matin. De nombreux usagersse sont retrouvés bloqués pendant de longues minutes entre Capesterre Belle Eau et Basse Terre. Les transports scolaires dénoncent toujours le non-paiement des prestations fournies pendant la période récente. Une enveloppe d'un peu plus de 2 millions d'Euros est réclamée par la quinzaine de transporteurs mobilisés.

Willy Moula Secrétaire de l'Union Syndicale des Transports Régionaux

Des techniciens des collectivités régionale et communautaire du sud Basse Terre ont rencontré les manifestants et des solutions ont été immédatement trouvées, donnant entière satisfaction aux transporteurs;

Jean-Yves Ramassamy Collectif des socio-professionnels

Les transporteurs qui faisait partie du mouvement ont donc décidé de reprendre le travail dès ce mardi. Il faut cependant souligner que certains entrepreneurs de transports publics, au nombre desquels la Société Pajamandy, ont indiqué qu'ils n'adhèrent pas au mouvement et ont fonctionné normalement ce lundi.