Marcus Thuram suspendu 5 matches ferme et un avec sursis

football
Marcus Thuram
©MARIUS BECKER / DPA / dpa Picture-Alliance via AFP

L'international français d'origine guadeloupéenne, Marcus Thuram s'est vu infliger par son club du Borussia Mönchengladbach, une amende correspondant à un mois de salaire, qui sera versée à une association caritative, pour avoir craché sur un adversaire. Il écope de 6 matches de suspension.

L'attaquant international français Marcus Thuram a été suspendu six matches, dont cinq ferme, lundi 21 décembre, pour avoir craché sur un adversaire, a annoncé dans un communiqué la Fédération allemande de Football (DFB). 

190 000 euros d'amende 

Le joueur avait craché sur un adversaire lors d'un match avec son club du Borussia Mönchengladbach contre le TSG Hoffenheim, ce samedi 19 décembre. Il devra donc s'acquitter d'"une amende de 40 000 euros", a poursuivi la fédération. Elle viendra en addition de l'amende de 150 000 euros déjà infligée par son club au joueur d'origine guadeloupéenne. 
Dimanche, Max Eberl, le directeur sportif du Borussia Mönchengladbach exprimait ses regrets, mais également son soutien à son joueur : "Nous connaissons Marcus et son environnement depuis bientôt deux ans, ce qu'il s'est passé hier ne lui correspond pas du tout. Marcus a commis une grosse faute, pour laquelle il sera sanctionné. Il reste l'homme que nous connaissons et nous ne l'abandonnerons pas".

Le club a également annoncé que l'amende sera reversée à "une cause à vocation sociale".

"Il l'a acceptée et a proposé de lui-même de s'engager en faveur d'une autre oeuvre de bienfaisance", a indiqué le directeur sportif du club, Max Eberl, dans un communiqué.
Le montant de l'amende constitue un record en la matière pour le club. La dernière amende comparable en interne à Mönchengladbach avait été infligée en 2010 à un joueur qui avait insulté un arbitre.

Le joueur a présenté ses excuses 

Marcus Thuram affirmé avoir craché "non intentionnellement" au visage de son adversaire du club de Hoffenheim, Stefan Posch, lors d'une rencontre de championnat perdue 2-1 par Mönchengladbach.  
L'attaquant français conscient "que les images de télévision parlent d'elles-mêmes" reconnaissait que son exclusion lors du match "était totalement justifiée".
L'international français a écopé d'un carton rouge, après un recours à l'arbitrage vidéo (VAR), à la suite de ce crachat. Son comportement a provoqué un flot de condamnations dans le pays.
Le joueur lui-même s'est platement excusé sur son compte Instagram et dit qu'il accepterait "toutes les conséquences" de son geste.
"Ce qui s'est passé ne correspond pas à mon tempérament et n'aurait jamais dû se produire. J'ai mal réagi à l'égard d'un adversaire", a-t-il expliqué, en affirmant à nouveau qu'il s'agissait d'un "accident".
"Je m'excuse auprès de tous, de Stefan Posch, de mes adversaires, de mes coéquipiers et de ma famille", a affirmé Marcus Thuram, qui selon son directeur sportif était "effondré" dimanche.
"Je crois dans ce qu'il me dit car il a eu jusqu'ici un comportement irréprochable", a déclaré son directeur sportif.