Opération transparence à la Sucrerie Rhumerie de Marie-Galante

agriculture marie-galante
SMRG
©E. Stimpfling
Malgré les déclarations intempestives et un rapport de l'Inspection des Finances qui reste au travers de la gorge de plusieurs, le démontage de la chaudière, victime d’un accident majeur le 14 avril, est en cours. Le calendrier des travaux est respecté. La campagne sucrière 2022 se fera dans l’île

Le comité de suivi de campagne sucrière 2021 pour Marie-Galante était réuni ce matin à Marie-Galante. Il s'agissait pour les membres de ce comité au nombre desquels le Sous-Préfet de Pointe-à-Pître, de faire un bilan réel de la saison qui s'est achevée le mois dernier après bien des déboires. 
Et dans la liste des points à l'ordre du jour, il y avait d'abord le tonnage réalisé et le nombre de cannes restées sur pied,

Bruno André, Sous-préfet de Pointe-à-Pître

Bruno André, Sous-préfet de Pointe-à-Pître


 

Et il fallait surtout faire un point sur les réparations de la chaudière.

Olivier Boimond, directeur de la SRMG

Olivier Boimond, directeur de la SRMG

Réunion Comité de suivi Marie-Galante
©E. Stimpfling

A Marie-Galante, on n'est pas prêt d'oublier la saison 2021 et toius ses contre-temps et déconvenues. Mais l'ombre du rapport condamnant l'usine et dont chacun a pu entendre certains propos cette semaine. Rien qui puisse rassurer la fillière canne-sucre de l'île. 
Voir : rapport interministériel « Perspectives de la filière canne-sucre-rhum-énergie en outre-mer » 

Un rapport sur lequel les parlementaires et les élus locaux se sont exprimés avant même qu'il soit publié. 

Replantation à Marie-Galante
©E. Stimpfling


D'ores et déjà), les regards sont tournés vers l'avenir. La replantation s'amorce précautionneusement. Les acteurs de la filière 

Ferdy Créantor Président de la SICAMA
 

Ferdy Créantor Président de la SICAMA