Pendant le confinement, Miss France 2020 continue d'œuvrer pour les personnes âgées avec Guadeloupe La 1ère

médias
Clémence Botino
©Instagram/Clémence Botino
Clémence Botino, Miss France 2020 a décidé de passer le confinement en famille. Elle en profite pour parler d'Histoire avec ses followers, mais également d'animer une émission mettant en valeur nos aînés, chaque week-end, sur Guadeloupe La 1ère.
L'année du règne de Clémence Botino est en suspens, en raison de la pandémie de coronavirus et des mesures de confinement décrétées par le gouvernement. 
Miss France a donc choisi de rentrer "au pays", pour retrouver ses parents et son frère. Son cocon... 
 

Un confinement dynamique et engagé avec Guadeloupe La 1ère

L'occasion pour Clémence Botino de mettre à profit son "temps libre", pour proposer des chroniques historiques à ses followers, mais également d'animer, en radio, chaque week-end, entre 14h30 et 15 heures, sur Guadeloupe La 1ere, une émission, baptisée "Lyannaj ant Jénérasyon", d'une demi-heure de lyannaj inédit avec des seniors dont le parcours mérite d’être connu, aux côtés de Kelly Desfontaines. Une façon de les honorer et de les accompagner au mieux en cette période de confinement.
Clémence Botino
©Jean-Charles Théobald
Un rendez-vous voulu comme un grand moment de solidarité d’échange et de partage dont les dernières minutes seront consacrées aux actions de professionnels, qu’elle accueillera par téléphone pour clôturer cette émission au ton libre et convivial.

Confinement oui, mais hors de question pour notre Miss France de rester inactive, comme elle l'a confié à Jean-Charles Théobald et Ronhy Maléty :
©guadeloupe
 

Le message de Miss France 2020 pour venir en aide aux personnes âgées durant la crise

Dès son élection en décembre dernier, la jeune femme a mis en avant la cause qu'elle souhaitait défendre durant son année de règne, celle des relations inter-générationnelles et de l’isolement des personnes âgées. Avec l'envie de montrer à tous, si on l'oubliait parfois, que nos aînés ont des choses à partager, à la jeune génération, mais à la société, tout simplement. 
Clémence fait régulièrement référence à son engagement. Un message qu'elle n'a pas manqué de rappeler, sur Instagram, en annonçant son retour en Guadeloupe, dès l'annonce du confinement sur le territoire français.
Voir cette publication sur Instagram

Hello tout le monde 💙 Je suis rentrée en Guadeloupe ce week-end. Je remercie d’ailleurs la compagnie @aircaraibes de m’avoir permis de retourner auprès des miens. Cette année j’ai choisi de défendre la cause inter générationelle. Nos aînés sont fragiles et le covid-19 peut avoir de graves conséquences sur leur santé. J’ai une grand-tante qui a passé 45min à faire la queue dans le froid pour faire ses courses à Paris... C’est déchirant. Faisons preuve de bon sens et de solidarité, quelque soit l’échelle, vos grands-parents, vos voisins, rendons leur ces services en prenant les précautions d’hygiène nécessaires. N’oublions pas que même sans symptômes nous pouvons tous être porteurs du virus. Les supermarchés seront ouverts, il n’y aura pas de pénuries, proposons leur notre aide ✌🏽 ! Cela peut passer par un simple appel téléphonique, prenons de leurs nouvelles mais surtout ne les laissons pas tomber dans l’isolement. Les actions de chacun font la santé tous. Je tâcherai également de vous envoyer du soleil ☀️, si vous avez des idées pour s’occuper je suis preneuse 🤣 ? Il se peut que je sorte bientôt mes vieux manuels d’histoire haha ! Je pourrais vous partager tout ça ? 💼 Prenez soin de vous et de vos proches, respectez les consignes et n’oubliez pas « restez chez vous » 🧡 PS : Ici j’ai 5h de décalage avec l’hexagone, je pense qu’il est 2h du mat 🤷🏽‍♀️

Une publication partagée par Clémence Botino 🌸 (@clemencebotinooff) le

L'isolement des personnes âgées, une réalité au quotidien, accentuée, en cette période de crise du coronavirus. D'où ce rappel de Clémence, dans sa publication, pour que nos grands-parents ne sombrent pas dans l'oubli. "Nos aînés sont fragiles et le Covid-19 peut avoir de graves conséquences sur leur santé." a-t-elle écrit. Avant d'enjoindre la population à faire preuve de "bon sens et de solidarité, quelque soit l’échelle".
Elle invite donc la population à prendre soin de nos aînés durant cette période difficile, en leur rendant service, tout en prenant les précautions d’hygiène nécessaires.


A (re) voir le reportage de Jean-Charles Théobald et Ronhy Maléty : 
©guadeloupe