Mission locale : 8 millions d'euros pour aider les jeunes en rupture

emploi
plan 1 jeune 1 solution
©Ch. Théophile

Les aides d'insertion se multiplient avec la mise à disposition de fonds destinés à la prise en charge des jeunes. Avec le plan "1 jeune 1 solution" et la Garantie jeunes, 8 millions sont disponibles pour favoriser ceux qui souhaitent se former.

Un coup de pouce gouvernemental qui répond à un véritable besoin quand on apprend que le nombre de jeunes qui accèdent à une formation ou à un emploi subit une chute d'au moins 73 %. Au vu du contexte sanitaire actuel, la Mission locale Guadeloupe propose aux jeunes, pour les aider et les soutenir face à la crise liée à la Covid-19, 8 millions d'euros, financés par l'État.

Dans ce cadre, la Mission locale a décidé, avec l'aide de l'État, de mettre en oeuvre le dispositif national Garantie jeunes dédié à ces jeunes guadeloupéens et a signé ce lundi 4 mai, avec le Conseil de la Région Guadeloupe une convention pour prescrire des chéquiers qualification. Cette mesure phare du plan de relance concerne 1250 jeunes du département. 

Catherine Chomereau-Lamotte, directrice de la Mission locale Guadeloupe

 

Une allocation mensuelle de 497 euros

Ainsi, le plan 1Jeune 1Solution offre l'opportunité à ces jeunes d'être accompagnés dans leur vie quotidienne, de se former et d'obtenir une allocation mensuelle.

Ce plan, mis en place par l'État, assure aux jeunes de 16 à 25 ans qui ne sont ni en emploi ni en études ni en formation, une allocation mensuelle d'un montant maximal de 497 euros. En contrepartie, les bénéficiaires s'engagent à suivre un parcours d'insertion intensif et collectif en mission locale.

Comme Anthony Naprix, 21 ans. Il va suivre une formation sur un an qui débouchera sur un bac+2 pour devenir technicien réseau.

Anthony Naprix, 21 ans, bénéficiaire