Mobilisation générale pour inciter au dépistage du cancer du sein !

cancer
Octob Woz
Une cinquantaine de femmes meurent du cancer du sein, chaque année, en Guadeloupe. D'où la mobilisation d'organismes publics et privés, mais aussi d'artistes, pour promouvoir le dépistage organisé de cette maladie, en ce mois d'Octobre Rose 2020. Dépisté à temps, 9 cancers sur 10 sont guéris.

Le cancer du sein en Guadeloupe

Chaque année, plus de 200 femmes sont touchées par un cancer du sein et, pour une cinquantaine d’entre elles, l’issue est fatale.

Les femmes âgées de 50 à 74 ans sont invitées, par le Centre régional de coordination dépistage des cancers (CRCDC-971*), à faire une mammographie gratuite, tous les 2 ans, dans un centre de radiologie agréé. C'est ce qu'on appelle le dépistage organisé du cancer du sein (DOCS), ouvert aux plus de 78.000 femmes assurées sociales. Mais moins de la moitié d'entre elles répondent à l'invitation. Un taux certes en augmentation, passé de 46,2 en 2018, à 48,2% en 2019, mais qui reste bien insuffisant, loin de l’objectif de participation européen, fixé à 70%.
7.700 femmes manquent à l'appel.

Pourtant, il faut savoir c'est que dépistées à temps, 9 patientes sur 10 sont guéries.

D'où les enjeux majeurs à relever, pour les autorités sanitaires, qui sont, selon le Dr Philippe Carrère, président du CRCDC-971 :
  • Améliorer le taux de participation aux dépistages ;
  • Diminuer les retards de dépistage ;
  • Réduire les inégalités sociales de dépistage ;
  • Contribuer à un meilleur accompagnement des usagers présentant un dépistage positif, que ce soit vers les examens complémentaires, nécessaires à la confirmation du diagnostic, ou vers une prise en charge globale et adaptée au patient ;
  • Réduire les inégalités sociales affectant les parcours de soins après dépistage positif.


Lancement d'une vaste campagne de communication

Pour promouvoir le dépistage organisé des cancers du sein (DOCS), le CRCDC-971 et ses partenaires, dont l'Agence régionale de santé de Guadeloupe et des Iles du Nord, vont lancer une vaste campagne de communication, le 17 Octobre prochain.
Il s'agira de mettre en évidence l’utilité et la gratuité du DOCS.

Fo nou kontinyé okipé dè santé a tété an nou !

D'autant que le dépistage du cancer du sein est peu douloureux, ne présente pas de danger pour la santé et est effectué par un personnel performant dans des conditions strictes de qualité.

Autre réflexe de santé à adopter : l'auto-palpation des seins et un suivi médical et gynécologique réguliers, à tous les âges de la vie de femme adulte.

Le visage de la campagne "Oktòb Wòz 2020" reste la fidèle marraine historique du CRCDC-971 : Camélia Bausivoir, dont l’engagement contre le cancer du sein n’est plus à prouver. Cette enseignante retraitée, passionnée de transmission est mobilisée, par cette cause depuis près de 20 ans.
Camélia Bausivoir
 

Les artistes pleurent une des leurs et chantent en faveur du dépistage

Après la disparition tragique de la chanteuse C'Vryne, des suites du cancer du sein, sa famille de sang, de coeur et de la musique a tenu à se rassembler, autour d'une chanson afin que personne n'oublie ni sa mémoire, ni les dangers de cette maladie.
Le titre Une étoile nommée C'Vryne est né :Ont participé à ce beau projet :
Chanteurs mobilisés contre le cancer du sein
Par ailleurs, l’association « C’Vryne » a été créée, pour mettre à l’honneur cette grande artiste et respecter l’une de ses dernières volontés : réaliser un album sur son histoire et sur son combat contre la maladie.
Foule de témoignages d'artistes de Guadeloupe sont à découvrir sur cette page Facebook. Tous incitent les femmes à se faire dépister, pour éviter que des familles pleurent la perte d'un être cher.
* Pour aller plus loin :
En Janvier 2019, l’Association guadeloupéenne pour le dépistage des cancers (AGWADEC) a changé de nom et s’appelle désormais Centre régional de coordination dépistage des cancers (CRCDC-971). Ce centre demeure la structure de gestion des dépistages organisés des cancers, pour tout le territoire de la Guadeloupe, y compris les deux collectivités d’Outre-mer de Saint-Martin et Saint-Barthélémy.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live