Modification du calendrier scolaire

éducation
Rectorat
©D. Quérin
Pour tenir compte de la date tardive de la rentrée en Guadeloupe, la rectrice d'académie a invité ce jeudi les organisations syndicales de l'Education Nationale à se prononcer sur une modification du calendrier scolaire. Une modification diversement appréciée par ses interlocuteurs

Si les élèves de l'hexagone ont rejoint leurs établissements scolaires le 2 septembre dernier, ceux de l'académie de la Guadeloupe, de Saint Barthélemy et de Saint Martin ont vécu une rentrée pour la forme le 13 septembre puis une rentrée en présentiel avec des conditions particulière pour les élèves de la 4ème à la terminale, à partir du 27 septembre.
Une situation qui a de fait généré un nombre d'heures de cours inférieur à celui des élèves de l'hexagone. 

Raison pour laquelle la Rectrice a donc proposé au vote des organisation syndicale des personnels de l'Education Nationale une modification du calendrier scolaire. Elle prévoit  :

- Toussaint : 27 octobre au 3 novembre (au lieu du 20 octobre au 3 novembre)
- Noël : pas de modification
- Carnaval : pas de modification
- Pâques : du 13 avril au 25 avril (au lieu du 9 avril au 25 avril)
- Semaine en Mai : inchangée
- fin de l'année scolaire : le 7 juillet (au lieu du 2 juillet)

A l'issue du vote, les représentants du SPEG se sont prononcés pour cette modification, ceux de FO se sont abstenus enfin les représentants de la FSU, de l'UNSA et de la CGTG ont voté contre cette proposition. 

  
Un calendrier que la rectrice officialisera après la publication de l'arrêté rectificatif.