Mona Jalton s'est éteinte après une vie active, dans l'ombre de ses grands hommes

hommage
Mona Jalton à la FRAP
Mona Jalton, premier soutien de son fils Eric. ©E. Jalton
Une photo de l'épouse, de la mère d'hommes politiques et surtout, de la femme d'engagement qu'elle était, qui s'en est allée ce 7 janvier 2022 à l'âge de 90 ans. Un décès qu'Eric Jalton a annoncé ainsi : "Ma tendre et douce mère Mona Jalton vient de nous quitter avec ces derniers mots: Tout va bien"

Discrète mais bien présente, elle était de tous les combats politiques. D'abord ceux que son mari, Frédéric a menés, lui qui avait été maire des Abymes et député de la Guadeloupe, ceux ensuite de son fils qui se sera hissé à la même envergure que son père avant de choisir de ne mener que des combats locaux et même d'accéder à la présidence de la communauté d'agglomération Cap Excellence.
Tout cela, Mona Jalton le vivait avec la même intensité que ses hommes et peut-être même plus. En les regardant, en les écoutant, son coeur d'épouse, de mère, vibrait autant sinon plus que les leurs. Elle anticipait ce qu'ils vivaient, craignait pour eux, appréhendait les bons et les mauvais coups, les victoires et les échecs. 

Une vie de soutien politique privilégiée.

D'ailleurs, le quartier général, c'était chez elle. Elle n'allait pas à la politique, la politique venait à elle. Et sa présence n'a fait défaut ni au père, ni au fils. Elle incarnait auprès du fils la fidélité à l'engagement politique vécu avec Frédéric Jalton quand elle contribuait à la naissance de la section socialiste guadeloupéenne

Partisans comme adversaires, tous la connaissaient, la remarquaient et savaient qu'elle était au coeur de tous les combats, militante parmi les militants, il était impensable pour elle de ne pas être présente dans toutes les campagnes. Comme si le mandat, elle le portait en elle.

Les réactions 

Guy Losbar salue : 

la mémoire d’une épouse, d’une mère très impliquée dans la vie politique et associative abymienne et guadeloupéenne.

Mme Jalton aura su fidèlement et continuellement accompagner le parcours politique d’une famille engagée

Guy Losbar, Président du Conseil départemental

 

Pour Ary Chalus elle était : 

Cette femme d’engagement a pris le flambeau de l’action publique, une sympathisante, dès la création de la Section Française de l’Internationale Ouvrière (SFIO) avant de poursuivre son combat au sein de la famille socialiste avec la création du parti socialiste.

Assoiffée d’égalité et de justice, dotée d’un savoir-faire inestimable, propre aux femmes guadeloupéennes, elle demeura un pilier essentiel de la carrière de feu son mari Frédéric JALTON.

Ary Chalus, Président du Conseil Régional

La Fédération des socialistes de Guadeloupe salue : 

la mémoire de Mona Jalton, veuve de notre illustre camarade Frédéric Jalton et mère d’Eric Jalton, notre compagnon de route, maire des Abymes et président de Cap excellence, qui s’en est allée ce vendredi.

Pilier d’une grande famille de militants politiques, reconnue pour sa bienveillance, pour son courage et pour son caractère, Mona Jalton était pour beaucoup un repère et une conscience forgés durant des décennies d’engagement dans la vie abymienne.

La Fédération socialiste de Guadeloupe

Les élus du groupe "Péyi Gwadloup" du Conseil régional

s'inclinent avec respect devant la mémoire de cette femme "poto mitan", aimante et droite.

Une femme qui, sa vie durant, comme épouse, comme mère, mais aussi comme militante, aura porté les combats de sa génération.

Péyi Gwadloup

Le maire de Sainte Anne, s'exprimant à l'attention d'Eric Jalton, rappelle que : 

Femme d’exception, c’est le pilier de la famille Jalton qui s’en est allé. Elle laissera un vide effroyable mais également un héritage moral considérable qui aujourd'hui illumine le coeur de tous les Abymiens

Christian Baptiste, maire de Sainte Anne

Pour Victorin Lurel, elle était :

Femme-silex, militante au tempérament affirmé et infatigable soutien de la grande famille socialiste, elle aura été pour son époux Frédéric puis pour son fils Éric une épaule et une boussole qui leur a permis d’accomplir de grandes choses pour leur ville et leur archipel

avant de souhaiter que "son parcours, sa force et son amour inspirer chacune et chacun d’entre nous"

Le député Olivier Serva a également adressé toutes ses condoléances à Eric Jalton en lui assurant toute sa compassion en ces moments difficiles