Mobilisation syndicale à l'ARS

santé
Agence Régionale de Santé de la Guadeloupe
Une journée de mobilisation lundi. Depuis, l'intersyndicale attend des réponses aux revendications. En cause le management de Valérie Denux selon le préavis de grève. Lundi, elle a adressé une lettre ouverte aux membres du conseil d’administration de l’ARS

« Monsieur le préfet, le préavis de grève que nous avons déposé dévoile qu’au sein de l’ARS règne la terreur ».

Les 5 organisations syndicales mobilisées au sein de l’agence régionale de santé de la Guadeloupe Saint-Martin et Saint-Barthélemy s’adressent à Philippe Gustin, le préfet de région, président du conseil de surveillance de la structure.
La CGC, la CGT, FO, l’UTED UGTG et l’UNASS UGTG affirment faire face à un management « de la terreur ». Il y aurait de la « souffrance au travail » pour nombre d’agents.
Ces organisations syndicales disent « non » à Valérie Denux, la directrice de l’ARS. Le préavis de grève déposé fait état de 8 points de revendications.
Patrick Jean, Délégué syndcial adjoint de l’UGTG, ce technicien sanitaire est aussi le porte-parole désigné de l’intersyndicale

Patrick Jean, Délégué syndical adjoint de l’UGTG, porte-parole désigné de l’intersyndicale

Outre cette détérioration des conditions de travail, les syndicats dénoncent aussi un démantèlement de plusieurs services de l’Agence Régionale de Santé.
La gestion RH durant cette épidémie de Covid 19 est sans doute la goutte d’eau qui a fait déborder le vase, mais ce serait une situation qui perdure depuis de nombreux mois.
Dans cette lettre ouverte au préfet de région, ils soulignent la mise en place d’agents de sécurité qui filtrent les accès des différents sites de l’ARS.
 

PATRICK JEAN, Délégué syndcial adjoint de l’UGTG, porte-parole de l’intersyndicale.

Pour toute réponse, la direction de l'ARS a choisi de publier un communiqué dans lequel elle souligne qu'à son point de vue, sur la forme, il n'y a aucun mouvement en cours au sein de l'établissement et sur le fond : 

la direction est très attentive aux demandes de ses agents et à la qualité de vie au travail. Depuis 2 ans, nous avons conduit une réorganisation qui s’est bien passée et qui a permis aux agents d’obtenir de nouveaux postes et de nouvelles responsabilités

VOIR : Communiqué de l'ARS :

reaction de la Direction de l'ARS

 
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live