Municipales : coup d'envoi des investitures ce samedi

élections
Municipales
 Certains  maires élus ou réélus à l’issue du premier tour des élections municipales du 15 mars seront investis ce week-end. Des cérémonies qui se tiendront avec des mesures sanitaires strictes
 
A l'issue du premier tour des élections municipales, le 15 mars, 12 listes ont été élues ou réélues dès le premier tour, en Guadeloupe.

Sans surprise, Guy Losbar à Petit-Bourg et Élie Califer à Saint-Claude ont été réélus.

Hélène Polifonte qui a avait pris la succession d’Ary Chalus en cours de mandature à Baie-Mahault a transformé l’essai.

Bien ancrés dans leurs communes, Eric Jalton, maire des Abymes depuis le 16 mars 2008 et Gabrielle Louis Carabin, élue le 12 mars 1989 et qui entame donc sa troisième décennie à la tête du Moule, ont fait une démonstration de force et restent en place. Les députés Olivier Serva (aux Abymes)  et Justine Bénin (au Moule) n’ont pas réussi à les déloger.

A Trois-Rivières, la députée Hélène Vainqueur Christophe n’a pas réussi à retrouver le fauteuil de maire, qu’elle a occupé durant 9 ans, de 2008 à  2017. Fauteuil qu’elle a dû abandonner quand elle a été élue députée, en raison de la loi sur le cumul des mandats. La population a reconduit Jean-Louis Francisque, celui qui lui a succédé.  
Ferdy Louisy a été réélu à Goyave, Blaise Mornal à Petit-Canal,  Thierry Abelli à Bouillante. Maryse Etzol est restée à la tête de Grand Bourg ainsi que Jocelyn Sapotille à Lamentin.

Le seul nouveau maire à l’issue du premier tour en Guadeloupe est à Pointe-Noire : Camille Elisabeth avait sorti Christian Jean Charles.

Sauf surprise, les têtes de listes devraient être investies. Ce sera ce samedi pour plusieurs d'entre eux, dont le tout nouveau maire de Pointe-Noire Camille Elisabeth, de Trois-Rivières, Saint-Claude ou Lamentin.

Au total il seront 12 à être investis d’ici le 28 mai.
 

Les précisions de Ludivine Guiolet-Oulac


 
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live