publicité

Nombreuses réactions en Guadeloupe après la démission de Nicolas Hulot du Gouvernement

La démission de Nicolas Hulot du gouvernement suscite de nombreuses réactions en Guadeloupe aussi. Tous n'estiment pas que son action avait déjà prouvé son efficacité mais, pour beaucoup, son départ semble sonné le glas de l'écologie dans la politique du gouvernement

Nicolas Hulot, lors de sa visite en Guadeloupe en juin 2018 © Guadeloupe La 1ère
© Guadeloupe La 1ère Nicolas Hulot, lors de sa visite en Guadeloupe en juin 2018
  • Guadeloupe La 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Exprimant les raisons de sa décision, Nicolas Hulot mentionne sa solitude au sein du gouvernement face à la nécessité de faire comprendre et intégrer dans les politiques publiques les incidences des changements climatiques. Et la prise en compte de l'invasion des sargasses sur les côtes antillaises aura compté dans la balance.
Peut-être d'ailleurs l'un des domaines, avec le chlordécone, où il était le plus attendu aux Antilles.

VOIR 
LE DEPART DE NICOLAS HULOT DU GOUVERNEMENT
Pour les parlementaires socialistes Hélène Vainqueur-Christophe, Victoire Jasmin et Victorin Lurel, 

le Gouvernement doit aujourd’hui entendre cet appel, s’engager pleinement dans la transition écologique et se donner les moyens d’une véritable politique de développement durable.

Victorin Lurel, Sénateur de la Guadeloupe

Un son de cloche bien différent du côté des militants de la République en Marche. Pour eux, la presse est responsable du climat de suspicion contre le gouvernement

Maël Disa, référant départemental de la république en marche

Pour Olivier Serva, la démarche de Nicolas Hulot est quelque peu cavalière

Olivier Serva, Député de la Guadeloupe

Ary Durimel salue le choix de démission de l’ex ministre de la transition écologique Nicolas Hulot. Selon lui sa situation était devenue intenable entre ses convictions en faveur de l’environnement et le poids des puissances politiques et économiques.

Pour autant, certains élus redoutent surtout que les quelques engagements pris par Nicolas Hulot, notamment sur la lutte contre l’invasion des sargasses et les moyens à mettre en œuvre ne disparaissent purement et simplement avec le ministre de l’écologie

Sonia Pétro, présidente de la fédération Guadeloupéenne des républicains

Eric Jalton, Maire de la Ville des Abymes et Président de Cap Excellence 

regrette le départ de Nicolas Hulot du Gouvernement ceci au moment où des décisions fondamentales doivent être engagées au niveau national et international afin d'engager durablement et radicalement la transition écologique notamment énergétique afin de préserver l'humanité des effets de plus en plus dévastateurs du réchauffement climatique.



 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play