guadeloupe
info locale

La nomination de Blaise Aldo comme conseiller technique à la communauté d’agglomération Grand Sud Caraïbes a été annulée

justice
verdict justice
©VERDICT-T
Le tribunal administratif de Basse-Terre a annulé le 30 décembre dernier la nomination de Blaise Aldo comme conseiller technique à la communauté d’agglomération Grand Sud Caraïbes. C’est le syndicat CFTC qui avait une nouvelle fois attaqué au Tribunal administratif.
Blaise Aldo a été recruté en octobre 2014 comme conseiller technique de la présidence de la communauté d’agglomération Grand Sud Caraïbes; un emploi de contractuel avec le grade de directeur territorial. Les juges du Tribunal Administratif ont estimé que cet emploi permanent et qui répond à des tâches pérennes de la structure, ne peut être confié à un poste de cabinet.  Blaise Aldo, lui, se défend de toute orchestration de son recrutement.
Il affirme que c’est son expertise qui a motivé son intégration dans les effectifs de la communauté, sans conditions matérielles exorbitantes. 
©guadeloupe

Cette fois encore, c’est le syndicat CFTC qui avait présenté l'affaire devant le Tribunal administratif. Si les magistrats lui ont donné raison dans 6 dossiers intéressant des nominations dans des collectivités locales, notamment, à la direction de cabinet du maire de Sainte-Rose ou encore au département, en revanche, le syndicat a été débouté dans ses recours intentés contre le Conseil départemental. Il s'agissait  de directeur généraux adjoint et de chefs de service nommés par Jacques Gillot, l'ancien président de la collectivité.
La CFTC a indiqué faire appel devant la cour administrative de Bordeaux. 
 
VOIR : 
©guadeloupe

 

Publicité