Non-lieu dans l'affaire des écoutes téléphoniques

justice
affaire écoutes téléphoniques

La Chambre de l'instruction de la Cour d'Appel a rendu sa décision ce matin dans l'affaire des écoutes téléphoniques suite à la plaisinte de l'avocate Sara Aristide. La chambre d'instruction confirme le non lieu et rejette en bloc les demandes de la partie civie qui réclament de nouveaux actes d'instruction et de nouvelles auditions.

Une décision qui interpelle les avocats de la partie Civile :
 VOIR : Me Roland Ezelin, l'un des avocats de la partie civile 
©guadeloupe
Les avocats ne comptent pas en rester là. Ils pourraient saisir la cour européenne de justice. 
VOIR : Me. Evita Chevry
©guadeloupe