De nouveaux radars dans l'agglomération pointoise enflamment les réseaux sociaux

sécurité
Radar Baimbridge
©Bruno Pansiot Villon
Voilà l’affaire des radars qui refait surface. Et la polémique également. Elle  avait déjà fait l’objet d’un  bras de fer entre certains élus et usagers, et le préfet Philipe Gustin, aujourd’hui sur le départ. Leur installation a repris, filmée, ou photographiée par quelques automobilistes. 
  A la sortie de Chauvel, dans le sens Pointe-à-Pitre/Gosier, à hauteur de l’Eglise Saint-Luc, et à Caraque, aux Abymes. Aucune communication officielle quant à ces nouveaux équipements, du côté de la préfecture, que nous avons contactée.
On nous a seulement indiqué qu’il ne s’agissait que de la poursuite du plan lancé, en 2019, relatif à la pose de ces fameux radars-tourelles.
Radar Chauvel
©B. Pansiot-Villon
Une centaine était prévue initialement sur les 1000 kilomètres de routes que compte le département, sous forme de leurre.. Actuellement une vingtaine de radars sont opérationnels sur le territoire, destinés à lutter contre la mortalité routière.
La vitesse excessive ou inadaptée est ici responsable de 40% des accidents graves...26 tués  depuis le début de l’année.  Soit une hausse d’un peu plus de 26% sur un an.
Radar Grand Camp/Bergevin
©B. Pansiot-Villon
Les Outre-mer en continu
Accéder au live