Nouvelle hausse du prix des produits pétroliers en Guadeloupe

consommation
Carburants
Les coûts du gaz et des carburants routiers aux Antilles sont dépendants des cours du marché mondial. ©Martinique la 1ère
On s'attendait à ce qu'il soit à la hausse au début de ce mois de mars 2022 et c'est sans surprise que l'on assiste à leur envolée. Les carburants font un bond de 9 centimes et la bouteille de gaz passe à 26,90 €

Alors qu'on s'attend à lire sur les pompes à essence les conséquences du conflit Russie Ukraine, le prix des produits pétrolier n'a même pas besoin de ce contexte pour pour poursuivre l'ascension qui se poursuit depuis plusieurs mois. 

Dès ce mardi 1er mars, les prix à la pompe connaitront une nouvelle fois hausse : 

Pour les carburants routiers, les prix des produits pétroliers sont fixés comme suit :

- Super sans plomb : 1,86 €/l soit +9 cts par rapport à février 2022 (1,77 €/l)
- Gazole route : 1,68 €/l soit +9 cts/l par rapport à février 2022 (1,59 €/l)

Prix maximum de la bouteille de gaz de pétrole liquéfié de 12,5 kg : 26,90 € au lieu de 26,73 € en février 2022, soit une hausse de 0,17 cts.

La réaction des Guadeloupéens face à ces augmentations successives dans ce reportage de Marie-Line Plaisir et Olivier Duflo
 

©Guadeloupe

La conjoncture économique où se mêlent les effets de la crise sanitaire et ceux des restrictions de production dans certains pays, sont les premières causes de ces augmentations.
Mais on s'attend déjà à ce que cette tendance à la hausse s'accélère durant les prochaines semaines. Des hausses qui, par voie de conséquences, devraient se répecuter sur les prix à la pompe en Guadeloupe, puisque le cours du brut s'en trouvera affecté.

D'ores et déjà, on note que, les cours du butane, augmentent en moyenne de 2,69 %, avec un bond de plus de 10 % en fin de
période face aux risques de pénurie d’approvisionnement provoqués par les tensions entre la Russie et l’Ukraine

Voir aussi : Le quotidien des Antillais et des Guyanais impacté par le conflit Russie-Ukraine