Nouvelle prorogation du couvre-feu, en Guadeloupe

coronavirus
Couvre-feu
Parce que de nouveaux barrages ont vu le jour, durant les dernières 24 heures, mais aussi parce que de nombreux usagers de la route sont agressés ou rackettés, le couvre-feu est une nouvelle fois prorogé, jusqu'au jeudi 2 décembre, à 5h.

Le préfet de la région Guadeloupe, Alexandre Rochatte, prend en compte le fait que de nouveaux barrages aient été érigés, en divers points de la Grande-Terre et de la Basse-Terre, encore ce lundi 29 novembre 2021, pour décider la prorogation du couvre-feu, de 18h à 5h ; cela, jusqu'au jeudi 2 décembre 2021.
L'objectif du représentant local de l'Etat est de "garantir la sécurité des personnes et des biens". Il tient en effet compte des nombreux faits d'agression et de racket d'automobilistes, qui sont régulièrement rapportés.

Ce couvre-feu ne s’applique pas aux personnes intervenant pour des missions de service public, d’assistance à des personnes nécessitant des soins, d’approvisionnement des commerces, des déplacements liés à l’activité professionnelle et aux personnes justifiant que leur déplacement est lié à des nécessités médicales ou familiales.

Préfet de la Région Guadeloupe - communiqué du 29/11/2021

Comme jusqu'ici, ce couvre-feu ne concerne pas La Désirade, Marie-Galante, ni Les Saintes.

Quant à la vente d'essence en jerrican, la consigne est la même : elle est interdite en Guadeloupe, dite "continentale".

"Tout contrevenant s'expose à des poursuites judiciaires", conclut le préfet.