guadeloupe
info locale

De nouvelles réponses gouvernementales à l'invasion des sargasses sur les côtes antillaises

gouvernement
Montage sargasse
©Outremer La 1ère
La question des sargasses au menu du gouvernement. Une réunion interministérielle s'est tenue la semaine dernière pour évoquer le problème et surtout, proposer de nouvelles réponses aux élus qui attendent toujours un geste fort du gouvernement 
Les élus antillais lui avait reproché d'avoir choisi d'aller sur le terrain de Notre des Landes plutôt que d'être avec eux à Paris alors qu'ils abordaient la question cruciale des sargasses.
Cette fois, Nicolas Hulot compte bien prendre toute sa place dans ce dossier. Le ministre de la Transition écologique a participé vendredi à une réunion (passée un peu inaperçue compte tenu du jour...) avec Agnès Buzyn, la ministre des solidarités et de la Santé et Annick Girardin la ministre des Outremers, pour aborder d'une autre manière le problème des sargasses. 

Les ministres conçoivent en effet que leur réponse ne satisfont pas les attentes des élus et de la population. Les dernières propositions chiffrées à 1million 7, notamment pour le ramassage des sargasses, avaient semblé dérisoires, face à tout ce que les collectivités locales sont obligées d'investir chaque année pour faire face au problème.

La dernière suggestion en date vient du sénateur Dominique Théophile qui souhaite faire adopter une proposition de loi pour obliger l'Etat à prendre totalement en charge le ramassage des sargasses mais aussi, les problèmes de santé qui se révèlent ici et là du fait de la présence et de la décomposition de ces algues sur les rivages.

Il était donc urgent que le gouvernement s'exprime clairement sur ce dossier. Les ministres concernés comptent annoncer cette semaine, probablement mercredi ou jeudi, de nouvelles décisions en la matière. Leur premier objectif est de montrer que l'Etat ne se désintéresse pas du problème; mieux, qu'il le prend à bras le corps. Les solutions retenues permettront d'en juger. 



Publicité