Nuit difficile : des magasins pillés, de nouveaux barrages érigés

social
Barrage la Boucan 21/01/2022
©Gessy Blanquet
La nuit a été agitée dans l'agglomération pointoise et à Sainte-Rose, notamment. Des affrontements entre des manifestants et les forces de l'ordre ont eu lieu en fin de journée, lundi 20 janvier. Un gendarme a été blessé par balle. Des barrages ont été érigés à La Boucan et à Boricaud, aux Abymes.

Pointe-à-Pitre, une nouvelle fois, a été le théâtre de violence et de pillages. La nuit a été particulièrement agitée dans l'agglomération pointoise.

Un gendarme blessé par balle

La fin de journée d'hier également... Des affrontements entre des manifestants et les forces de l'ordre ont éclaté à la mi-journée, non loin du Morne Caruel, aux Abymes. Des incidents qui ont mené les deux parties jusqu'à Pointe-à-Pitre, avant que quelques manifestants se replient à Chauvel, aux Abymes. 
C'est là que de violents heurts entre quelques manifestants et les gendarmes mobilisés qui ont essuyé des tirs à balles réelles. 

Alors qu’ils tentaient de disperser la centaine de manifestants particulièrement violents et agressifs, les gendarmes mobiles et les policiers engagés ont subi des tirs d’armes à feu.
A cette occasion, un gendarme a été gravement blessé au genou par balle.

Communiqué de la préfecture de Guadeloupe

Dans un communiqué, Alexandre Rochatte "condamne fermement ces actes d’une violence inqualifiable". 

Des magasins pillés à Pointe-à-Pitre

Des barrages de fortune ont été érigés, dans l'après-midi et la nuit dernière, à Pointe-à-Pitre. Plusieurs
tentatives de vols par effraction et des commerces vandalisés ont été constatés.

Comme au début du mouvement, en novembre dernier, 6 magasins de Pointe-à-Pitre ont été pillés. C'est le cas d'un magasin de téléphonie situé à la Tour Cécid. Lors des derniers événements à Pointe-à-Pitre, les casseurs avaient déjà essayé de s'en prendre à ce magasin, sans y parvenir. Cette fois, tout a été saccagé.  

Magasin téléphonie pillé Pointe-à-Pitre
©Gessy Blanquet
Magasin de téléphonie pillé 20/01/2022
©Gessy Blanquet

Sur les images de vidéosurveillance, on peut voir pas moins de 8 individus devant le store baissé du magasin. L'un d'entre eux tente d'ouvrir à l'aide d'un objet, sans succès. Puis, ils s'enfuient tous, avant de revenir, cette fois, équipés d'un appareil à souder. 
Le magasin a été dérobé. Des impacts de plomb ont également été retrouvés à l'intérieur. 
Le propriétaire Nassif a assisté impuissant à la scène. Des affrontements entre gendarmes et manifestants se poursuivant. 
Aujourd'hui, lassé, il ne sait pas s'il reprendra son activité. 

Encore des barrages à Sainte-Rose et Boricaud aux Abymes

Vers minuit, indique la préfecture dans un communiqué, les forces de gendarmerie sont intervenues pour lever un barrage enflammé à Goyave. La circulation a pu être rétablie rapidement.
Ce vendredi 21 janvier, deux blocages sont en cours à Sainte-Rose dans le secteur de la Boucan et aux Abymes, section Boricaud. Les interventions des forces de l’ordre sont en cours.

Plusieurs barrages ont été érigés à La Boucan, des carcasses de voitures, des encombrants et déchets enflammés rendent impossible la circulation dans les deux sens de circulation.

La Boucan 21/01/2022
©Guadeloupe La 1ère
La Boucan 21/01/2022
©Guadeloupe La 1ère

Un reporter d'image interpellé

Durant les manifestations d'hier, jeudi 20 janvier, à Chauvel, un reporter d'image a été interpellé du côté du Chauvel. Celui-ci exerçant pour une chaîne du net, My TV Caraïbes, a été placé en garde à vue. Julien Aglas entend de son côté, porter plainte car il aurait reçu des coups au visage et des insultes à caractère racial alors qu'il aurait été jeté au sol par des militaires de la gendarmerie. Une arrestation et des violences dénoncées par ses avocats dans un communiqué.