Obligation vaccinale aux Antilles : mise en œuvre repoussée au 31 décembre, par le gouvernement

gouvernement
Vaccinodrome 5
©L. Gaydu
Une première réponse est aujourd'hui apportée aux demandes des élus de Guadeloupe et de Martinique, par les ministres des Outre-mer et de la santé : Sébastien Lecornu et Olivier Véran annoncent un délai supplémentaire, pour l'application de l'obligation vaccinale, au 31 décembre 2021.

Si la loi de la République doit s'appliquer dans tous les départements français, et donc en Guadeloupe et en Martinique, les modalités de l'application doivent être adaptées à la situation sanitaire et sociale de ces deux territoires afin, notamment, de garantir la bonne prise en charge des patients et la continuité des soins.

Communiqué de presse du Gouvernement - 26/11/2021

Par ces quelques lignes, le ministre des Outre-mer, Sébastien Lecornu et le ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran, apportent une première réponse concrète, aux demandes des élus de Guadeloupe et de Martinique, qui sont consultés, par le Gouvernement, depuis le début de semaine.

Un délai supplémentaire, "pour finaliser la mise en œuvre effective de l’obligation vaccinale aux Antilles" est accordé aux professionnels concernés par la loi du 05 août 2021, dont les pompiers et les soignants. Ce, jusqu'au 31 décembre 2021.

Déclinaison en Guadeloupe de cette disposition

Ce délai supplémentaire accordé doit permettre la mise en place, dès le lundi 29 novembre, de groupes d’écoute et de dialogue, appelée à recevoir individuellement chaque professionnel concerné par une suspension, pour non-conformité à l’obligation vaccinale.
Les professionnels qui accepteront cet échange individuel le signifieront, par un engagement écrit ; la suspension de leur rémunération sera levée, pendant toute la durée de cet échange.
En revanche, les professionnels qui refuseront cet échange individuel poursuivront leur suspension ou seront suspendus, conformément à la loi.

Dans son communiqué, le Gouvernement rappelle tout de même qu'en Guadeloupe, le niveau de vaccination des soignants approche aujourd’hui les 90%.

Déclinaison en Martinique

Le Gouvernement étend aussi la date du 31 décembre 2021, pour la finalisation de la mise en œuvre de l’obligation vaccinale, à l’ensemble des soignants, salariés des établissements de santé et médico-sociaux, aides à domicile et pompiers.
Jusque-là, seuls les personnels du CHUM étaient concernés.

A LIRE/ Le communiqué de presse du Gouvernement : "Obligation vaccinale aux Antilles" - 26/11/2021