Olympiades de Chimie : Inès Souprayen-Rancé a brillé lors de l'épreuve collaborative

éducation
olympiades chimie
©Jean-Yves Mames

Inès Souprayen-Rancé, élève de terminale du lycée Jardin d'essai aux Abymes, a réussi à se hisser à la 1ère place de l'épreuve collaborative des Olympiades nationales de chimie et à la 10ème place lors de l'épreuve pratique. Son entraînement acharné et sa motivation sans faille ont payé.

Après avoir vécu deux jours de compétitions intenses, Inès Souprayen-Rancé, 17 ans, prend le temps de relâcher un peu la pression. Elle vient de participer au concours des Olympiades nationales de Chimie qui s'est déroulé dans l'hexagone, au lycée d'Arsonval, à Saint-Maur-des-Fossés, les 26 et 27 mai dernier.

Elle et les 32 autres candidats venant de toute la France métropolitaine et des DOM-TOM, ont planché pendant 3h30 sur la thématique "Chimie dans la Ville". Ils se sont interrogés sur des problématiques concernant l'eau et son traitement quand elle circule dans les canalisations et notamment sur sa dépollution.

Ils ont ensuite travaillé par groupes de trois, lors d'une épreuve collaborative, sur la thématique des graffitis et la manière de retirer ceux qui entâchent parfois certains monuments. C'est sur cette dernière épreuve qu'elle s'est démarquée et a remporté le premier prix.

Je suis très heureuse d'avoir participé à ce concours et fière du résultat obtenu. Depuis la classe de Seconde, je m'intéressais déjà à ce concours et cette année, les choses se sont concrétisées, je me suis inscrite, j'ai passé les tests et le résultat est là. Il est vrai, qu'au départ je venais juste pour participer parce que la chimie, c'est une matière que j'affectionne beaucoup. Avec la chimie, on comprend beaucoup de choses qui nous entourent.

Inès Souprayen-Rancé

 

Une participation à ce concours qui ne s'est pas faite sans une longue préparation. Elle a planché depuis janvier dernier tous les mercredis après-midi, au lycée Charles-Coeffin de Baie-Mahault avec un professeur de chimie jusqu'à son départ, mi-mai pour l'hexagone.

Mon professeur de chimie me donnait également des exercices de chimie à faire.

Inès Souprayen-Rancé, élève de terminale

 

Prochain objectif pour elle : l'obtention de son baccalauréat avec, elle l'espère, une mention. Une histoire d'amour donc avec la chimie depuis l'enfance mais c'est dans la médecine qu'elle compte bien poursuivre ses études.

L'année prochaine, j'envisage de faire des études de médecine mais j'ai choisi dans ma mineure une option chimie. 

Inès Souprayen-Rancé

 

Une opportunité de démocratiser le monde de la chimie et pourquoi pas de susciter de futures vocations.