Olympiades nationales de chimie : Yana Simonel de la Guadeloupe se classe 9ème

éducation
Yana Simonel
Yana Simonel (3ème en partant de la droite) représentait la Guadeloupe lors des 33ème Olympiades nationales de chimie ©Twitter UIC Chimie
Ils étaient plus de 2200 au départ, puis 52 finalistes à Paris... Yana Simonel, lycéenne de 18 ans, représentant la Guadeloupe s'est classée 9ème lors des phases finales des Olympiades nationales de chimie. Une belle prestation pour une 1ère participation du département. 
Créées en 1984 à l'initiative conjointe d'un enseignant et d'un industriel, les Olympiades nationales de la chimie sont organisées depuis 1984 par les professionnels de la chimie, le ministère de l'éducation nationale, la Société chimique de France et l'Union des professeurs de physique et de chimie.

Une compétition pour susciter des vocations

Pour l'année 2017, le thème retenu est "chimie et énergie".
Les objectifs de cette compétition sont multiples, susciter l'intérêt des élèves pour la chimie et faire connaître toute la contribution de cette discipline à l'évolution de la science et des techniques, favoriser la rencontre entre le milieu éducatif et le milieu professionnel de la chimie...

Une belle performance

Après des épreuves visant à départager les 15 élèves issus de lycées de la Guadeloupe, c'est Yana Simonel, élève de terminale scientifique au lycée général et technologique de Baimbridge qui a remporté les qualifications.

La jeune fille, qui se voit bien faire carrière dans les sciences s'est donc envolée le 27 mars dernier, direction Paris pour participer à la phase finale. La réprésentante de la Guadeloupe était confrontée à 51 autres élèves de toute la France. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'elle a su confirmer ses talents de chimistes. Elle termine à la 9ème place. Un classement unanimement salué. 
Marius Debussche du Lycée de Boulogne-sur-Mer, de La région Hauts-de-France remporte l'édition 2017 des Olympiades nationales de chimie.