publicité

L'Ordre des avocats de Guadeloupe envisage des actions collectives dans le dossier de l'eau

L’Ordre des avocats, se fait la voix des collectifs des usagers de l’eau, afin de fédérer leurs actions et agir en justice, pour que le précieux liquide coule au robinet de chaque Guadeloupéen. Deux plaintes ont déjà été déposées.

© Eric Stimpfling
© Eric Stimpfling
  • Guadeloupe La 1ère
  • Publié le
Comme il l’avait annoncé, le bâtonnier de l’Ordre des avocats de la Guadeloupe, Maître Bernard Pancrel, a fédéré lundi plusieurs collectifs d’usagers de l’eau et des socioprofessionnels (notamment de l’hôtellerie et du tourisme).

Responsables et réparations

Le barreau envisage des actions judiciaires pour déterminer les responsabilités dans ce dossier du manque d’eau dans les robinets de nombreux foyers de l’archipel.
Selon le bâtonnier de l’ordre, deux plaintes ont déjà été déposées, afin d’obtenir réparation des préjudices subis, sur les plans humain, financier, social et économique.
Il a expliqué qu'une vingtaine d'associations de défense des usagers de l'eau avait pris contact avec l'Ordre des avocats. Le plus important désormais est de déterminer les responsabilités. 
Il répond à Eric Stimpfling : 
Bernard Pancrel, Ordre des avocats

 

Sur le même thème

  • société

    Les téléphones portables au placard pour 3 jours !

    Ce 6 février, la saint Gaston, a donné le coup d'envoi des 3 journées mondiales sans téléphone portable. Une initiative destinée à interpeller le public sur son rapport au mobile. Alors, cap ou pas cap ?

  • société

    Le harcèlement de rue bientôt puni par une amende de 90 euros ?

    5 députés ont travaillé sur les moyens de punir le harcèlement de rue. Leur rapport sera prochainement remis à Marlène Schiappa, Secrétaire d'État chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes. Le délit s'appellerait “outrage sexiste” et serait sanctionné par une amende de 90 euros

  • société

    Et si on se douchait trop ?

    La douche du matin ou celle du soir, voire celle du midi seraient-elles trop ? C'est en tout cas ce qu'affirment des scientifiques qui conseillent de ne plus se laver tous les jours, pour des raisons de santé... Pas sûr que l'idée remporte un franc succès... 

L'actualité 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play