guadeloupe
info locale

Papiers d’Identités : ‘’La Guadeloupe en Bouleverse, 20 janvier 2009-4 mars 2009 ’’

livres
LKP Le 24 janvier 2009
Le 24 janvier 2009, plus de 60 000 Guadeloupéens défilent dans les rues "kont la pwofitasyon"
Cette semaine, notre chronique littéraire s’intéresse à un ouvrage sorti quelques mois après le mouvement du LKP, en 2009. ‘’La Guadeloupe en Bouleverse’’ est un recueil de textes paru aux Editions Jasor.

Qui n’a pas ressenti le souffle du cyclone qui a atteint de plein fouet le pays Guadeloupe, vingt jours après les embrassades du premier jour de l’an 2009 ? La Guadeloupe, secouée par une tourmente, entre an boulvès : une grève générale de 44 jours initiée par Liyannaj kont pwofitasyon (LKP), un collectif de syndicats et d’associations unis sous une seule bannière « contre l’exploitation outrancière ».

En un foisonnement de mots, de slogans, de projets, un pays se révèle à lui-même et au monde. Inédite à tous les égards, cette mobilisation suscite les commentaires d’observateurs d’horizons divers. Vingt-deux d’entre eux, parmi les plus perspicaces, livrent leur analyse dans cet ouvrage collectif et apportent ainsi un éclairage précieux sur cette crise sociétale profonde.   Bien plus encore, par la lecture plurielle des évènements, la Guadeloupe en bouleverse nous rapproche de la question récurrente inscrite en mode majeur : ka nou vlé? (que voulons-nous?).

La Guadeloupe en bouleverse
Avec un titre complet qui fait référence à la période qu'il couvre, ce recueil composé de 19 contributions et un prologue signé Christiane Taubira... Ce livre est un condensé de différents regards sur le mouvement social mais surtout, sur notre territoire.
‘’La Guadeloupe en Bouleverse’’ est fait d’idées mais aussi de styles… Chaque auteur  s’exprime à sa manière sur un fait venu troubler la vie de chacun.
‘’La Guadeloupe en Bouleverse’’ c’est à relire dans Papiers d’Identités.
 

Christelle Martial Guadeloupe La 1ère

 Et retenez que notre chronique littéraire Papiers d’Identité est à entendre tous les vendredis dans notre journal de 7h et en rediffusion le samedi après le flash de 18h
Publicité