Un partenariat conclu entre Digicel et Free aux Antilles-Guyane

technologies
Téléphonie mobile
©Nadine FADEL
Les deux opérateurs de téléphonie mobile, Digicel et Free, viennent de sceller une alliance. Elle concerne la zone Caraïbe et porte sur un partage des équipements.
On disait, encore il y a deux semaines, Digicel en grande difficulté, avec près de 7 milliards et demi de dollars de dette... jusqu'à ce que l'opérateur, implanté dans le Pacifique, en Amérique Centrale, mais surtout dans la Caraïbe, affirme ne pas être menacé de dépôt de bilan, démentant ainsi l'information de faillite du groupe, véhiculée par le quotidien "Trinidad Express".Nouveau coup de théâtre en ce début de mois de juin : Digicel entend même consolider son offre, en s'alliant à Free, fournisseur de haut débit très attendu aux Antilles-Guyane.

Ce partenariat, qui concerne justement la Guadeloupe, la Martinique et la Guyane, vient d’être officialisé, par les deux opérateurs caribéen et français. Il se veut gagnant-gagnant et prévoit, notamment, la mutualisation des équipements, même si, sur le marché, les deux groupes seront concurrents.
Comme le confirme Sébastien Aubé, directeur des opérations chez "Digicel Antilles-Guyane" :

Enjeu partenariat Digicel/Free


Un partenariat synonyme de restructuration, de gros investissements et d'une belle promesse faite aux abonnés : leur offrir un réseau puissant de téléphonie. Sébastien Aubé, directeur des opérations chez "Digicels Antilles-Guyane" :

Promesses partenariat Digicel/Free


De quoi rassurer les 200 employés  et les près de  500 000 clients que compte Digicel dans nos territoires français de la zone Caraïbe.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live