Passer son permis au temps de la COVID 19

sécurité
Permis de conduire voiture boite automatique
©Réunion la 1ère
Les examens du permis de conduire ont repris depuis le début du mois après avoir été totalement arrêtés suite au confinement. Une reprise qui s’effectue via un protocole sanitaire très stricte. Pour autant, il ne devrait pas y avoir de retard pour les candidats au précieux sésame.  
Selon Freddy Casdard, le président du conseil national pour la profession automobile, 4 000 candidats dans l’ensemble des catégories de permis sont en attente du passage de leurs examens. Il estime que pour l’instant,  après un démarrage timide des activités après le déconfinement, le nombre de places d’examen disponible reste suffisant. Mais qu’il va falloir bien préparer les élevés après cette période d’inactivité

Freddy Casdard, le président du conseil national pour la profession automobile


Les examinateurs eux sont aussi très mobilisés. Et même si le nombre de passage journalier a baissé passant de 13 à 11 candidats par jour, compte tenu du protocole sanitaire, le flux devrait être maitrisé.
Florence Petronne inspecteur des permis de conduire et représentant syndical UNSA.    

Florence Petronne inspecteur des permis de conduire et représentant syndical UNSA.


Quant à la DEAL, l’organisateur des sessions,  elle considère que, même si le protocole sanitaire reste très contraignant, il ne devrait pas y avoir de retard compte tenu des effectifs d’examinateurs.
Thierry Bressy le chef de l’unité éducation routière a la deal .

Thierry Bressy le chef de l’unité éducation routière a la deal .


Reste que, pour l’instant, les conditions sanitaires d’accueil des candidats sur le site de l’examen du Raizet ne sont pas optimales, mais un véritable centre d’examen en site propre devrait voir le jour d’ici quelque temps
Permis de conduire Covid
©France Bleu