Pendant le confinement, les attaques de chiens se multiplient

agriculture
attaque porcs chiens
Les agriculteurs éleveurs constatent une recrudescence d’attaques de chiens sur leurs animaux, depuis le début du confinement. Mercredi matin, un exploitant de Baie-Mahault a découvert plusieurs de ses porcelets tués ou mourants.
Eux ne connaissent pas le confinement, et encore moins le couvre-feu… Les chiens laissés sans surveillance seraient plus nombreux depuis le début des mesures d’urgence sanitaire. Certains propriétaires n’hésiteraient pas à lâcher leur animal, à en croire les agriculteurs éleveurs, qui déplorent une recrudescence d’attaques sur leur cheptel, qu’il s’agisse de bovins, de caprins ou de porcins. Installé sur le Groupement Foncier Agricole Dupuy à Baie-Mahault, Daniel Fergé, qui détient un élevage de 25 porcs, a découvert mercredi matin plusieurs de ses porcelets tués, éventrés pour certains ; et d’autres agonisants. Un véritable carnage, comme le décrit l’éleveur :
 

Daniel Fergé, éleveur, a perdu plusieurs de ses porcs

"Avec le confinement, certains propriétaires se trouvent embarrassés avec leur chien"


Les chiens sont lâchés

Le phénomène des chiens abandonnés par leurs maîtres s’observe habituellement plutôt pendant les grandes vacances, comme l’explique  Daniel Fergé :

Daniel Fergé

 
En cette période de confinement, les agriculteurs sont très présents sur leur lieu de travail, car ils doivent aussi faire face à un autre fléau : les vols sur les exploitations...
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live