Pentecôte : les paroissiens heureux de la réouverture de l'église de Sainte-Anne, inaugurée hier

religion
Eglise de Sainte-Anne
©Claudia Ledezert

Après plus de deux ans de fermeture, l'église de Sainte-Anne a retrouvé ses fidèles, hier, à la veille de la messe de la Pentecôte. Justement, ce dimanche, des chapiteaux ont dû être installés à l'extérieur, pour permettre l'accueil de tous les paroissiens qui ont fait le déplacement.

En ces temps de restrictions sanitaires et de jauges au sein des lieux de culte, les centaines de paroissiens qui souhaitaient assister à la messe de la Pentecôte dans le bourg de Sainte-Anne n'ont pu tous pénétrer à l'intérieur de l'église, ce dimanche 23 mai 2021.
Qu'à cela ne tienne ! Ils étaient heureux d'être là et de retrouver ce lieu, inauguré hier, après plus de deux ans de fermeture.
Des chapiteaux ont été installés à l'extérieur de l'édifice, afin qu'ils puissent suivre la célébration, assurée par le Père Jacques-Miguel Dolcé.

Par ailleurs, la paroisse de Sainte-Anne a retransmis la messe, sur sa page Facebook, pour les fidèles qui ont préféré rester chez eux ; un évènement qui peut être suivi en replay, en cliquant ici.

Retrouvailles, pour la messe de la Pentecôte

Rendez-vous était donné à 9h00, ce dimanche, à l'église paroissiale de Sainte-Anne.

Les fidèles étaient ravis de cette réouverture, ainsi que de se retrouver pour un moment de communion, de partage et de joie.

- Nous sommes très heureux, parce que nous avons été privés pendant deux ans. Et c'est notre source de vie !

- Cette nouvelle église c'est pour nous, pour notre bonheur à tous !

- Ouh la la ! C'est une renaissance ! (...) Il y a la messe, il y a l'église, il y a l'eucharistie... mais il y a la communauté.

Fidèles de l'église du bourg de Sainte-Anne

©Claudia Ledezert et Ludovic Gaydu - Guadeloupe La 1ère

Même satisfaction pour le curé de Sainte-Anne, Jacques-Miguel Dolcé, qui regrette tout de même ne pas pouvoir accueillir l'ensemble des paroissiens :

S'il n'y avait pas de Covid, le nombre serait à 1000, 1200, 1300. Mais, aujourd'hui, à cause de la distanciation, nous attendons environ 450/500 personnes.

Père Jacques-Miguel Dolcé

©Claudia Ledezert et Ludovic Gaydu - Guadeloupe La 1ère
Eglise du bourg de Sainte-Anne
©Claudia Ledezert

Deux ans de travaux de rénovation

Dès janvier 2019, la nécessité de rénover l'église du bourg de Saint-Anne est apparue. La commune avait la volonté de sauvegarder et de sécuriser ce monument classé, qui fait partie des oeuvres architecturales d'Ali Tur, datant de l'entre-deux guerres.
Outre les peintures, carrelages et remise en état des hublots, le clocher en particulier a dû subir de gros travaux. Celui-ci a été réinstallé en février dernier.

A cause d'imprévus sur le chantier, les fidèles n'ont pas pu être accueillis pour Pâques, comme initialement prévu.

C'est, donc, hier que le Père Silène, vicaire général du diocèse, a procédé à la cérémonie de réouverture de l'église du bourg de Sainte-Anne, devant un parterre de paroissiens et d'élus, après avoir béni le clocher

Dès samedi matin, hier, une messe de confirmation de 70 jeunes a été célébrée.