publicité

Des "petits cailloux" dans la vie d'une mère de famille

Une mère de famille en souffrance…Elle attend depuis mi-juillet la livraison d’un logement dans une résidence au Lamentin. Elle a pris toutes ses dispositions mais n’a toujours pas les clès de son habitation. La Semag et la ville du Lamentin se renvoient la balle dans ce dossier

  • O. Lancien, L. Dolmare et D. Quérin
  • Publié le , mis à jour le
La mésaventure de cette  mère de famille. La SEMAG lui a attribué un logement à la résidence « Petits Cailloux » à Lamentin. Elle devait dans un premier temps emménager le 12 juillet, puis fin août, mais ce n’est toujours pas le cas. Un report qui lui cause bien des soucis. Elle a déjà  libéré son ancien logement, et, pour parer à l’urgence, elle est hébergée aux Abymes.
 
YAELLE LERNOT MERE DE FAMILLE ATTRIBUTAIRE D UN LOGEMENT A PETITS CAILLOUX
A l’approche de la rentrée scolaire, cette maman et ses enfants ne sont toujours pas fixés sur l’avenir.

Des problèmes d'assainissement pour expliquer cette situation 

« Les petits cailloux » 90 logements construits par la SEMAG la société d’économie mixte d’aménagement de la Guadeloupe. Des immeubles en résidence construit au lieu dit Cailloux dans cette commune de Lamentin, des T3 et des T4. Ce serait le système d’assainissement collectif qui serait en cause. Selon nos informations, l’idée première est de construire des mini-step, mais la DEAL, la direction de l’environnement de l’aménagement et du logement, va s’y opposer. La solution est de raccorder tous ces immeubles à la Step, la station d’épuration des eaux usées de Blachon à quelques kilomètres. Mais il faut des postes de refoulement qui emmènent des eaux usées vers ces installations. Ces postes de refoulement doivent être alimenter électriquement. Et dans le cas de la résidence ce sont les discussions avec EDF qui ont duré. Le dossier a pris du retard.
Pour la SEMAG, la solution est en passe d'être trouvée
LAURENT BOUSSIN DIRECTEUR DE LA SEMAG
Du côté de la commune du Lamentin, on assure que la convention a été signée en début de semaine. Les travaux devraient débuter prochainement pour durer 6 semaines.
JOCELYN SAPOTILLE MAIRE DU LAMENTIN

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play