Pierre-Edouard Décimus et Rudy Vardarassin placés en garde à vue

justice
Vardarassin et Décimus

Ce sont les résurgences de l'organisation du concert de Kassav de décembre 2019 qui motivent aujourd'hui la mise à garde à vue des deux hommes pour prise illégale d'intérêt et escroquerie. C'est la Chambre Régionale des Comptes qui avait attiré l'attention de la justice sur ce dossier. 

La Chambre Régionale des Comptes avait saisi le parquet qui avait ouvert une enquête préliminaire confiée à la brigade financière du Service Régional de Police Judiciaire. Les deux hommes avaient été auditionnés en mars dernier.

La chambre avait alors souligné toute une série de faits qui avaient émaillé l'organisation du concert de Kassav en Guadeloupe en décembre 2019 : 

L'enquête portait particulièrement sur la comptabilité de l’association créée par Pierre-Edouard Décimus et Rudy Vardarassin pour gérer cette organisation. Elle a permis de constater différents mouvements de fonds effectués vers divers comptes privés mais aussi le train de vie particulier de certains des protagonistes.

Dans ses conclusions, le rapport de la Chambre régionale des Comptes pointait du doigt une absence de comptabilité, des dépenses et des recettes peu documentées avec, donc, des incertitudes sur l’usage des fonds, des retraits en espèces et des virements du compte bancaire de l’association, vers ceux de son président, de son secrétaire et du directeur des opérations spéciales de Cap Excellence sans justificatifs,

L'enquête a suivi son cours et aboutit aujourd'hui à la mise en garde à vue des deux hommes. Il faut donc s'attendre désormais à une suite judiciaire de ce dossier.