Pillages de janvier à Pointe-à-Pitre : neuf individus identifiés, plusieurs interpellés

justice pointe-à-pitre
Les hommes du RAID, après l'interpellation des pilleurs présumés - 04/05/2022.
Les hommes du RAID, après l'interpellation des pilleurs présumés - 04/05/2022. ©Police nationale de la Guadeloupe
En deux nuits, du 19 au 21 janvier 2022, des dizaines de pilleurs armés et cagoulés s'étaient attaqués à 21 enseignes de Pointe-à-Pitre. 9 malfaiteurs ont été identifiés, par les forces de police. Plusieurs interpellations ont eu lieu mercredi dernier.

Trois mois et demi après les pillages perpétrés dans le centre-ville de Pointe-à-Pitre, au cours des nuits du 19 au 21 janvier 2022, la police nationale a donné un coup d'accélérateur à son enquête, mercredi 4 mai, en interpellant plusieurs individus soupçonnés d'avoir participé à ces méfaits.

Au total, neuf personnes ont été identifiées, par les forces de l'ordre, au fil des investigations menées par les enquêteurs des services territoriaux de la police judiciaire et de la police technique et scientifique.

21 enseignes pillés en deux nuits

Souvenez-vous : des violences urbaines avaient éclaté, en Guadeloupe, en marge de la contestation sociale contre l'obligation vaccinale et la pass sanitaire. Les commerces de Pointe-à-Pitre avaient fait les frais de ce soulèvement de violence ; plusieurs enseignes avaient été éventrées et vidées de leurs marchandises. La police parle de 21 magasins ainsi pillés, au total. Des vidéos avaient à l'époque été partagées, sur les réseaux sociaux ; on y voyait des dizaines de malfaiteurs armés et cagoulés fracturer les accès, se succéder à l'intérieur des commerces et en ressortir les bras chargés.

Ils ont reconnus les faits

Les mis en cause sont donc poursuivis pour avoir participé à ces vols par effraction et en réunion.

Ceux qui ont été interpellés cette semaine, par les hommes de la direction territoriale de la police nationale (CTPN), avec le renfort du RAID (recherche, assistance, intervention, dissuasion) et de l'unité cynophile, étaient déjà défavorablement connus de ces services. Ils ont été cueillis à leurs domiciles respectifs.

Les hommes du RAID, après l'interpellation des pilleurs présumés - 04/05/2022.
Les hommes du RAID, après l'interpellation des pilleurs présumés - 04/05/2022. ©Police nationale de la Guadeloupe

Au cours des perquisitions, les policiers ont découvert un fusil à pompe, un pistolet automatique factice, ainsi que du matériel de téléphonie provenant d'une enseigne cambriolée.

Placés en garde à vue, les individus ont reconnu leur participation aux pillages des commerces.

Policier au cours de l'interpellation des pilleurs présumés - 04/05/2022
Policier au cours de l'interpellation des pilleurs présumés - 04/05/2022 ©Police nationale de la Guadeloupe