Plainte contre un officier de la police nationale

sécurité
Polices
Alors que la polémique fait rage dans l'hexagone suite aux propos de Camélia Jordana, un officier de la police nationale en Guadeloupe est accusé de harcèlement moral. Une plainte a été déposée à la gendarmerie nationale. Pour l'heure les plaignants s'inquiétent de l'absence de suite judiciaire. 
 
Une plainte pour "harcèlement moral, propos ou comportements répétés ayant pour effet une dégradation des conditions de travail pouvant attenter aux droits, à la dignité, à la santé ou à l'avenir professionnel d'autrui". Il s'agit du comportement d'un officier en poste depuis 2016 dans le département de la Guadeloupe. Selon les plaignants l'homme en question tiendrait des propos dénigrants en fonction des origines, refuserait de confier des missions à des femmes. Cet officier maintiendrait aussi une atmosphère de pression morale au sein des effectifs. Plusieurs fonctionnaires de police en poste dans l'archipel sont à l'origine de cette action judiciaire. 
 

Une policière victime d'un AVC... 

Une des fonctionnaires de police aurait été victime d'un accident cardio vasculaire. Un AVC qui serait en lien avec son environnement de travail selon les proches. Depuis, elle est en arrêt. Les proches de cette fonctionnaire de police témoignent 

Une plainte contre un officier de la police nationale

 

La procédure est en cours... 

L'avocate en charge de ce dossier estime que, pour l'heure, rien n'est fait au niveau de l'instruction de cette plainte déposée en fin 2019. Pour Maître Gladys Démocrite, avocate au barreau de la Guadeloupe, Saint-Martin et Saint-Barthelmey, il ne faut pas que cette affaire soit jetée aux oubliettes. 

Une plainte contre un officier de la police nationale


Le parquet confirme la plainte et affirme qu'il ne s'est pas encore saisi du dossier. Nous avons joint la direction de la police nationale qui ne souhaite pas commenter une affaire judiciaire en cours.