Plan Chlordécone IV : 92 millions d'euros alloués pour lutter contre les effets de la contamination du pesticide

santé
champs de banane en terre de chlordécone

On connaît désormais les contours du plan Chloredécone IV pour la période 2021/2027, initié par le gouvernement. Il vise à renforcer les mesures de protection des populations contre la pollution à ce pesticide en Guadeloupe et Martinique.

92 millions d’euros c’est la somme destinée à lutter contre les effets de la contamination de ce puissant pesticide, en Guadeloupe et Martinique. Une somme qui a été triplée par rapport au précédent plan. Celui-ci va prendre en charge l’exonération des dettes sociales pour les marins pêcheurs, une augmentation du budget de la recherche en vue de la dépollution des terres, ou encore l’analyse gratuite des sols pour les agriculteurs.

Renforcer les mesures déjà engagées

Ce nouveau plan Chlordécone se place dans la suite logique de l’engagement du Président de la république qui vise à renforcer les mesures déjà engagées pour réduire l’exposition des populations de Guadeloupe et Martinique à la pollution par la Chlordécone. D’importants moyens financiers ont été alloués : 92 millions d’euros au total dont un tiers est financé par le programme des interventions territoriales de l’état.

D’autres financements complètent ce budget notamment des fonds européens ainsi qu’une partie tirée du programme France relance. Ce nouveau plan valable pour les sept prochaines années comporte six stratégies qui devront permettre de répondre à des enjeux et à des priorités notamment en terme de communication, pour mieux informer et sensibiliser les populations.

Une place sera consacrée à la santé pour protéger et promouvoir une alimentation locale saine et durable. Une autre aura une dimension socio-économique afin d’accompagner les professionnels impactés. Et enfin pour s’assurer de la bonne mise en œuvre des stratégies, le gouvernement a nommé le 5 février dernier une directrice de projet, en charge de la coordination interministérielle de ce plan.

Un plan qui intervient, alors que le protocole de dépistage gratuit du taux de chlordécone dans le sang va débuter très prochainement, en Guadeloupe et en Martinique.

lancement du plan chlordécone IV

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live