Plus d'une centaine d'arrestations et de condamnations depuis le début du conflit

justice
Tribunal Judiciaire de Pointe à Pitre
©E. Stimpfling
51 personnes, dont 9 femmes, ont été présentées devant la justice pour des actes de pillage ou délits commis sur les barrages, selon un premier bilan du parquet de Pointe-à-Pitre. 17 ont été incarcérées. A Basse-Terre, 60 personnes ont déjà été arrêtées et jugées

8 jours après le début de l’escalade sociale, le parquet de pointe à Pitre communique sur un premier bilan des procédures judiciaires engagées contre les personnes qui se sont rendues coupables de délits sur le terrain.

Après une « première vague » consacrée aux pillages, le ressort se penche désormais sur les délits commis sur les barrages.

51 personnes dont 9 femmes ont été présentés à ce jour devant la justice et 17 personnes ont été incarcérées. Les autres, pour la plupart ont été condamnées à des peines à domicile.

Patrick Desjardin procureur de la République de Pointe à Pitre

Patrick Desjardin procureur de la République de Pointe à Pitre

Quant aux profils des condamnés, il est a noté, qu’au-delà des 9 femmes déférées dont deux ont écopé de peine de prison, il n’existe pas vraiment de portrait-robot.

Primo condamnés et récidivistes se côtoient dans ce panel. Chose remarquable par exemple l’une des personnes punies par la justice l’avait été également durant les évènements de 2009

Patrick Desjardin procureur de la République de Pointe à Pitre

Patrick Desjardin procureur de la République de Pointe à Pitre

Enfin sur le cas particulier du jeune homme touché par un éclat de projectile sur le barrage de Bouliqui le procureur tient à préciser qu’à la suite de l’instruction il ne s’agit pas d’une balle mais probablement d’un éclat de grenade lacrymogène.
Patrick Desjardin en profite pour saluer le grand professionnalisme des forces de l’ordre sur ces différentes opérations.

Il n’a été pour l’heure saisi d’aucune plainte pour des faits de débordement des forces de l’ordre.

Patrick Desjardin procureur de la République de Pointe à Pitre

Patrick Desjardin procureur de la République de Pointe à Pitre

 Voir aussi : Communiqué du Procureur de la République de Pointe-à-Pître 

Communiqué du Procureur de la République de Pointe-à-Pître 

Une action judiciaire menée sur les deux fronts de l'Archipel

Parallèlement, à Basse-Terre, les enquêtes sont menées activement pour identifier les tireurs et les porteurs d’armes. En tout, une soxantaine de personnes a été arrêtée. 

Danielle Drouy-Ayral, Procureure Générale de Guadeloupe. 

Danielle Drouy-Ayral, Procureure Générale de Guadeloupe. 

De fait, à Basse-Terre aussi, les plaintes sont instruites par les justices et en la matière, des condamnations sont déjà tombées.

Danielle Drouy-Ayral, Procureure Générale de Guadeloupe. 

Palais de Justice de Basse-Terre
©Guadeloupe La 1ère