Le point final après des jours très gras

carnaval
Mardi Gras
©Sabine Michel
La Guadeloupe retient son souffle pour l'ultime étape du Carnaval 2020. Le faste du mardi-gras cède déjà le pas au plus sobre mercredi des cendres où le noir, le blanc et le violet deviennent couleurs dominantes et annoncent la mise en sommeil du carnaval, jusqu'à la mi-carême
Les rues de pratiquement toutes les communes de la Guadeloupe baignent dans le silence ce mercredi matin. Pas toujours un silence religieux en un tel jour de mercredi des cendres, mais particulièrement parce que l'Archipel vit au rythme du Carnaval et s'apprête à en vivre les derniers instants, ceux de l'incinération de l'éphémère roi Vaval.
Auparavant, le mardi-gras a tenu toutes ses promesses avec, principalement, le traditionnel défilé dans les rues du Chef-lieu. Basse-Terre avait misé sur "l'euphorie" et tous les groupes ont rivalisé de couleurs et d'attraits pour incarner le thème de l'année. 
©guadeloupe
©guadeloupe
Parmi les groupes qui auront retenu l'attention, le régional de l'étape Magma s'est particulièrement investi pour que ce prix puisse lui revenir. L'engagement de toute une saison s'est vu au milieu des rues traversées par le défilé
©guadeloupe
On retiendra aussi la présence du groupe pointois VIM venu faire son pied-de-nez dans le cours du défilé, pour le plus grand plaisir des spectateurs.
VIM
©Pays Guadeloupe

Tout est donc prêt pour le dernier acte du Millésime 2020; ou plutôt, l'avant dernier puisque le carnaval guadeloupéen a cette caractéristique particulière de renaître de ses cendres à la mi-Carême, véritable point final de chaque millésime.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live