Pôle Caraïbes : Entre le moins bien que l'an dernier et le mieux qu'au début de l'année

transports
Intérieur Pôle Caraïbes
Les chiffres de l’activité aéroportuaire pour les mois de juillet-août sont connus. Le trafic a baissé de 44% par rapport à la période estival 2019, avec tout de même une remontée durant cette période, comparativement aux 6 premiers mois de l’année 2020.
 
Vers l’Hexagone, c’est 110 000 passagers de moins durant les grandes vacances.  40% de baisse par rapport à la même époque l’an dernier, même si en juillet-août, les lignes transatlantiques ont vu leur fréquentation largement augmenter par rapport au mois précédents. A elle trois, Air France, Air Caraïbes et Corsair ont effectué en moyenne 5 vols quotidiens, soit 2 de moins qu’habituellement.
Une chute quasiment similaire sur le réseau régional, 42%.  Mais toutes les destinations n’ont pas été impactées de la même façon : Si Saint Martin et Saint Barthélemy n’ont perdu que 10% de voyageurs, la Martinique et la Guyane elles ont été largement plus boudées avec quasiment moitié moins de voyageurs, probablement en raison de la situation Guyanaise, lourdement frappée par le coronavirus.
Les liaisons vers les Etats-Unis elles n’ont toujours pas redémarré, tout comme celles avec le reste de la Caraïbe, à quelques exception près.
Vers le Canada, seuls quelques rares vols ont eu lieu.
Au total, depuis le début de l’année, le trafic à Pôle Caraibes s’est réduit de près de la moitié. Avant la crise Covid, il avait atteint les records dépassant, plusieurs années d’affilé, les 2 millions de passagers.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live