guadeloupe
info locale

Précarité : les jeunes sont de plus en plus nombreux à sauter un repas

santé
Carte vitale
La Croix-Rouge tire la sonnette d’alarme. Selon un rapport de l’association d’aide humanitaire, les jeunes Français sont de plus en plus nombreux à sauter un repas ou à renoncer à se soigner faute d’argent. 
C’est un rapport préoccupant… Dans ce document baptisé « Pacte Santé 2017  », la Croix-Rouge constate que les jeunes français et notamment les étudiants sont de plus en plus souvent confrontés à un dilemme : choisir entre manger ou se soigner. 

 

Un jeune sur cinq renoncent à se soigner 


Pour Jean-Jacques Eledjam, président de la Croix-Rouge française, faire une croix sur les dépenses de santé relève d’une « priorisation malheureuse » de la part de personnes « paupérisées ».

A savoir et d'après les chiffres de la Croix-Rouge, en France, un jeune sur cinq a renoncé aux soins. « Or un premier indice de la précarité est de ne pas se faire soigner. 13 000 étudiants parisiens sautent quatre à six repas par semaine, faute de pouvoir se les payer », indique-t-il.

vestes croix rouge



Comme un devoir de conscience, la Croix-Rouge appelle l’Etat à agir, et notamment à la nouvelle ministre des solidarités et de la santé, Agnès Buzyn, pour faire reculer la paupérisation et la précarité de la jeunesse en France.