guadeloupe
info locale

Le préfet de Région somme de remettre en service la station d'épuration de Capesterre Belle-Eau

consommation
Station d'épuration Capesterre Belle-Eau
©Eric Stimpfling
Le préfet de Région met en demeure la communauté d’agglomération Grand Sud Caraïbe de remettre en état le réseau d’assainissement de la ville de Capesterre Belle-Eau. L’unité de traitement des eaux ne fonctionne pas.
 
Le préfet de région, Philippe Gustin, frappe du poing sur la table. La préfecture vient de mettre en demeure la communauté d’agglomération Grand Sud Caraïbe, dirigée par Lucette Michaux-Chevry, début juillet.
 

Deux mois pour tout remettre en ordre

Décidément, la communauté d’agglomération du Sud Basse-Terre et l’eau, c’est une histoire de navigation en milieu plutôt trouble, après les contaminations de l’eau potable au chlordécone et au matière fécale à Gouybeyre et Baillif... Après la découverte par le Parquet, de l’existence d’un captage illégal à Gourbeyre, c’est maintenant l’assainissement de Capesterre belle-Eau qui part à la dérive…
Philippe Gustin vient de mettre en demeure la CASBT et sa président Lucette Michaux Chevry. Elle doit donc mettre en œuvre des travaux sur le réseau qui élimine les eaux usée de la commune. Elle a 2 mois pour le faire.
Les eaux usées de Capesterre Belle-Eau ne sont pas correctement traitées. Il y aurait un manque d’entretien, des canalisations qui explosent, et les eaux rejetées sont polluées.

A (re) voir le reportage d'Eric Stimpfling : 

 
Publicité