Plus de 9 000 cas de dengue en Guadeloupe, Saint-Martin et Saint-Barth depuis le début de l'épidémie

dengue
Moustique dengue
©Moustique dengue portail info
Depuis le début de l’épidémie en octobre dernier, près de 7 900 cas cliniquement évocateurs estimés de dengue ont été vus en médecine de ville, dans notre département. Le diocèse a annoncé que l'évêque de Guadeloupe, Monseigneur Jean-Yves Riocreux souffrait lui aussi de la dengue. 
Si l'attention est focalisée sur le coronavirus, depuis quelques semaines déjà, un autre virus est présent chez nous, celui de la dengue. Chaque année, de nombreux cas sont recensés dans notre archipel, ainsi qu'à Saint-Martin et Saint-Barthélemy. 
 

Plus de 9 000 cas en Guadeloupe, Saint-Martin et Saint-Barth

En Guadeloupe, depuis le début de l’épidémie, mi octobre 2019, près de 7 900 cas cliniquement évocateurs estimés de dengue ont été vus en médecine de ville.
Après une augmentation du nombre de cas cliniquement évocateurs vus en médecine de ville début avril, la fin de mois revient en baisse avec près de 115 cas hebdomadaires estimés, soit une baisse de 70%.
A Saint-Martin, près de 1 160 cas cliniquement évocateurs de dengue ont été enregistrés, selon le point épidémiologique de Santé Publique France.

A Saint-Barthélemy, depuis décembre 261 cas cliniquement évocateurs de dengue ont consulté un médecin généraliste dont 20 % au cours des deux dernières semaines.
 

Petit Bourg, Le Gosier et Saint-François parmi les communes les plus touchées en Guadeloupe

Au cours des quatre dernières semaines, près de 550 cas cliniquement évocateurs de dengue ont consulté un médecin généraliste. Les communes les plus impactées c’est-à-dire, celles où l’incidence cumulée est la plus élevée restent : Petit Bourg, Le Gosier et Saint-François.

Les communes de la Désirade, Sainte-Rose, Bouillante et Pointe-à-Pitre présentent des incidences comprises entre deux et quatre cas pour 1000 habitants tandis que les huit communes de Basse-Terre, Vieux-Habitants, Capesterre-Belle-Eau, Petit-Canal, Morne-À-L'eau, Le Moule et Les Saintes ont des incidences de l’ordre de un à deux cas pour 1000 habitants.

Onze communes sur les 32 de l’archipel ne rapportent aucun cas cliniquement évocateur de dengue. Six communes sont actuellement dépourvues de médecins sentinelles.
 
Dengue : Répartition des cas cliniquement évocateurs de dengue vus en consultation en médecine de ville en Guadeloupe
Dengue : Répartition des cas cliniquement évocateurs de dengue vus en consultation en médecine de ville en Guadeloupe ©Santé publique France
 

Monseigneur Riocreux au repos

Ce samedi 9 mai, le diocèse de Guadeloupe a révélé une infection par le virus de la dengue de Monseigneur Jean-Yves Riocreux. L'évêque de Guadeloupe présentait "des signes de fatigue, nécessitant qu’il prenne quelques jours de repos" indique le communiqué. Après examen, il s'est avéré qu'il ne s'agissait pas du Covid-19, mais bien de la dengue. 
Durant le confinement, l'homme d'Eglise a continué d'assurer la messe, notamment durant la semaine sainte. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live