Présidentielle 2022 : Marine Le Pen en Guadeloupe, une première

élections
Marine le Pen en Guadeloupe
Marine le Pen, candidate à la présidentielle, s'est rendue Guadeloupe. ©Florence Péroumal
Marine Le Pen est arrivée cet après-midi en Guadeloupe. La candidate du rassemblement national a été accueillie par une centaine de militants et sympathisants du mouvement. Une visite de 24 heures durant laquelle elle s'est rendue à l'usine Belle Eau Cadeau, une façon pour la candidate du RN de montrer son intérêt pour cette problématique qui préoccupe la population.

C'est au son du gwoka que Marine Le Pen, présidente du parti du Rassemblement national et candidate à l'élection présidentielle a foulé le sol guadeloupéen, peu après 15 heures, ce samedi 26 mars, là même où son père, Jean-Marie Le Pen, n'avait jamais pu aller. 

Marine Le Pen en visite en Guadeloupe ©Florence Péroumal

Dans un archipel historiquement de gauche, la candidate veut envoyer un signal : que sa dédiabolisation est achevée.

Un déplacement express d'à peine plus de 24 heures en Guadeloupe à deux semaines du premier tour des élections présidentielles. 

L'occasion de renouer avec les Guadeloupéens car aux dernières élections présidentielles de 2017, la candidate RN n'avait obtenu que 13,5% de leurs voix au premier tour, son troisième plus mauvais score dans les Outre-mer.

De fait, la candidate enchaîne les démonstrations d'intérêt. Aujourd'hui et demain, elle parlera pouvoir d'achat, accès à l'eau, pollution au chlordécone. Autant de préoccupations majeures aux Antilles. 

C'est d'ailleurs par une escale à l'usine d'eau potable de Belle-Eau-Cadeau, à Capesterre, que la candidate a initié, ce samedi, sa campagne en Outre-mer.

Ce dimanche 27 mars, Marine Le Pen sera occupée à visiter un "lolo", le marché de Sainte-Anne et une caserne de pompiers.