Quel avenir pour les 64 migrants secourus au large de Sainte-Rose ?

immigration
Migrant consigné hôtel
©Christian Danquin

L'avenir des migrants, placés en attente dans un hôtel, pourrait être connu ce vendredi. Trois sont partis en métropole pour une reconduite à la frontière. Les deux passeurs dominicais ont été déférés en Martinique. Le juge des libertés et de la détention va se prononcer sur le sort des autres.

Depuis qu'ils ont été secourus au large de Sainte-Rose le 22 février dernier, l'enquête menée par la Police de l'air et des frontières, en liaison avec les différents services de l'Etat a bien avancé.  Les deux passeurs dominicais ont été identifiés rapidement et conduits en Martinique pour être présentés devant une juridiction spécialisée. Ils ont été écroués dans l'île soeur en attendant leur jugement.

Parmi les 62 migrants, trois d'origine indienne ont fait l'objet d'une procédure de reconduite à la frontière. Mis dans un avion à destination de la métropole ce jeudi soir à 20h, ils vont être rapatriés directement en Inde. Les 59 autres migrants, d'origine haïtienne, passent aujourd’hui devant le juge des libertés et de la détention qui va statuer sur leur sort. Ils ont reçu à leur hôtel cette semaine, la visite du vice consul d’Haïti et du président de l’association haïtienne Tèt Kolé. Alors que leur destination initiale était la partie hollandaise de Saint-Martin, ils demandent maintenant l’asile à la France et souhaitent rester en Guadeloupe.

On devrait donc savoir, ce vendredi, si le juge les libère ou les maintient en centre de rétention pour une reconduite à la frontière.

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live