Opération de secours de 70 migrants, au large de Sainte-Rose

faits divers sainte rose (guadeloupe)
Naufragés 22.02.2021
©SNSM

70 migrants en difficulté sur une embarcation ont été secourus, au large de Sainte-Rose et acheminés sur le port de Pointe-à-Pitre, dans la matinée de ce lundi. Plusieurs bateaux ont été dépêchés en mer, pour leur venir en aide. Le CROSSAG était à la coordination cette opération de sauvetage.

Le Sea Lion, un bateau à moteur de 9 mètres de mètres de long, s’est échoué dans la nuit du 22 février sur la barrière de corail du Grand Cul de Sac Marin, à proximité de l’îlet Caret. A son bord, 58 hommes, 11 femmes et un bébé d’un an, des migrants de nationalité haïtienne, selon plusieurs sources concordantes.

« Un premier bilan médical à bord a permis de s’assurer de la santé de l’ensemble des naufragés »

précise un communiqué de la Préfecture de la Guadeloupe. 

Sauvetage au large
©L. Broulhet

L’alerte a été déclenchée vers 4h27 par le Centre régional opérationnelle de surveillance et de sauvetage Antilles-Guyane, basé à Fort de France. Les canots, SNS 263 Fotis Poulides de Pointe-à-Pitre et SNS 268 Karukéra de Basse-Terre, deux Zodiacs de la gendarmerie maritime, un navire des douanes et un navire des Affaires maritimes sont mobilisés pour transporter les personnes secourues au terminal de croisière du Grand Port Maritime de la Guadeloupe pour une prise en charge sanitaire et sécurisée.

« Le navire est posé sur la caye. Nos canotiers peuvent intervenir à pied. Les conditions d’intervention sont donc relativement simples d’autant que la mer s’est calmée. Néanmoins, il va falloir plusieurs rotations pour transporter tous ces naufragés »

  Jean-François Robillard, délégué départemental adjoint de la SNSM Guadeloupe. 

Selon les premiers témoignages recueillis, les migrants auraient quitté l’île de la Dominique le 20 février pour tenter de rallier l’île franco-néerlandaise de Saint Martin. Le passeur, un ressortissant de la Dominique, aurait quitté le navire peu après l’échouement.

arrivée des naufragés à Bergevin
©E-M. Golabkan

Les naufragés ont été redirigés vers le port de Bergevin à Pointe-à-Pître où ils sont descendu dans la plus grande discretion.

arrivée des naufragés à Bergevin 2

 

Un incident similaire s'était déjà produit le 10 juin 2019. le Matthew Lawe, un sloop de 12 mètres battant pavillon canadien s'était échoué sur l'îlet  de la Tête à l'Anglais avec à son bord 27 migrants haïtiens. Le passeur dominicais  avait été condamné à deux ans de prison ferme par le tribunal correctionnel de Pointe-à-Pitre le 7 novembre 2020.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live