Qui veut du mal aux ateliers Alain Foy ?

faits divers
Feu dans l'atelier d'Alain Foy
©Alain Foy

L'un des emblèmes patrimoniaux de la marine Saintoise a bien failli partir en fumée dans la nuit de mercredi à jeudi 17 décembre 2020. Les dégâts sont minimes grâce à la réactivité du propriétaire de l'atelier.

Il est près de 4h du matin quand les pompiers sont appelés pour un départ de feu dans la section de Marigot à Terre-de-Haut. Ils sont dépêchés sur place, mais Alain Foy, propriétaire de l'atelier, a déjà maîtrisé l'incendie.

Origine criminelle ?

Les premières observations laissent à penser que l'incendie n'est pas accidentel. Trois départs de feu ont été constatés : la porte d'entrée, l'atelier, et les vestiaires. En tout, les dégâts sont estimés à près de 4000 euros. C'est un coup dur pour Alain Foy, qui estime que l'on est passé tout près de la catastrophe.

Il y avait de l'acétone, de la résine, des produits inflammables. Pas loin, un pêcheur avait laissé près de 400 litres d'essence. Mon atelier est en bois, si le feu avait pris, avec tous ces produits inflammables, cela aurait pu être catastrophique pour tout le quartier.

Alain Foy

L'artisan a déposé une plainte à la gendarmerie. Les premiers éléments de l'enquête ont révélés que le présumé pyromane aurait utilisé du matériel de l'atelier pour commettre son délit. Parmi les pertes remarquables, une table-aquarium en bois de rose d'une valeur de plusieurs milliers d'euros. 

En dehors de ses oeuvres artisanales, les ateliers Alain Foy c'est aussi une des références de la charpenterie marine, notamment pour la fabrication des saintoises, embarcations traditionnelles, qui évoluent lors du Traditour.

Dégâts
Porte de l'atelier
Table artisanale
Table brûlée