publicité

Rasta Rockett II : L'équipe féminine jamaïcaine de bobsleigh se qualifie pour les Jeux Olympiques d'hiver

On se souvient tous du film Rasta Rockett, inspiré de l'histoire de 4 Jamaïcains prenant part à la compétition de bobsleigh aux Jeux Olympiques d'hiver de 1988. 30 ans après, c'est au tour des femmes de se qualifier pour les Jeux Olympiques d'hiver, à Pyeongchang, en Corée du Sud. Un bel exploit.

© Twitter/Jamaicaolympics
© Twitter/Jamaicaolympics
  • Yasmina Yacou
  • Publié le
En 2018, l'équipe masculine de bobsleigh de la Jamaïque créait la sensation en se qualifiant pour les Jeux Olympiques de Calgary, au Canada. Un exploit qui avait inspiré le film "Rasta Rockett". 
En envoyant, cette fois, une équipe féminine de bobsleigh aux JO, 30 ans après, le pays marque à nouveau l’histoire du sport. 

3 dignes représentantes de la Jamaïque

Jazmine Fenlator-Victorian, Audra Segree et de Carrie Russell représenteront donc la Jamaïque aux Jeux Olympiques en Corée du Sud, du 9 au 25 février. 
La première, pilote, de 32 ans a la double nationalité américaine et jamaïcaine. Elle avait déjà participé aux JO, en 2014, avec l'équipe de bobsleigh des Etats-Unis, en 2014, à Sotchi. Cette fois, elle a souhaité représenter le pays de son père. Consciente de l'enjeu, elle a confié à BBC Sports vouloir être une digne héritière de l'équipe masculine de 1988. "Nous voulions vraiment que ce soit un héritage de ce qu’a fait l’équipe il y a 30 ans. Et le fait que nous soyons des femmes n’est pas le seul sujet, nous voulons montrer à quel point, durant toutes ces années, les équipes se sont améliorées et construites. Ce n’est plus 4 hommes et un bobsleigh, nous avons aujourd'hui deux équipes masculines, une équipe féminine, une équipe de skeleton".
Sa coéquipière, Carrie Russell, âgée de 27 ans, est une championne de la piste. Elle faisait partie du relais 4x100 m qui avait décroché la médaille d'or, lors des Championnats du monde d'athlétisme à Moscou, en 2013. "C’est l’un des plus beaux jours de ma vie. Je n’aurais jamais imaginé devenir une championne de bobsleigh", a t-elle réagi après leur qualification. 
La troisième équipière, Audra Segree est également une ancienne sprinteuse. 
Leur qualification a été annoncée par la fédération nationale de bobsleigh et de skeleton de Jamaïque sur Twitter, notamment : 

Traduction : "Nous nous sentons d'humeur olympique aujourd'hui.
L'équipe féminine jamaïcaine de bobsleig emmenée par la pilote Jazmine Fenlator-Victorian et la "freineuse" Carrie Russell participeront aux Jeux Olympiques à Pyeongchang, en Corée du Sud...
"

En décembre dernier, elles participaient à une autre compétition, la Coupe du monde de bobsleigh.


Fierté nationale et au delà

Sur les réseaux sociaux, les Jamaïcains s'enthousiasment pour cette nouvelle aventure. Ils avaient déjà marqué l'histoire du sport, il y a 30 ans. Aucun ne l'a oublié. 

Traduction : "Regardez, nous sommes à nouveau qualifiés. Cette fois, il s'agit de l'équipe féminine. BOOM !!!

Et bien sûr, le film Rasta Rockett est dans toutes les têtes...


Et sa chanson culte, les internautes s'en souviennent aussi... 

 


Toutefois, petite déception du côté des Messieurs... L’équipe masculine n’est que 31ème et ne pourra donc pas participer une 7ème fois aux Jeux Olympique. Seuls les 30 meilleures équipes sont qualifiées.  

Une équipe nigériane également au départ de la compétition de bobsleigh

En novembre dernier, c'est tout le continent africain qui célébrait aussi une grande première. L'équipe féminine nigériane de bobsleigh décrochait son ticket pour les Jeux olympiques d'hiver 2018, devenant ainsi la première équipe venue d'Afrique à participer à cette grande compétition, dans cette discipline.


Le trio, Seun Adigun, Ngozi Onwumere et Akuoma Omeoga, le trio, est également composé d'anciennes sprinteuses.

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play