guadeloupe
info locale

Régime drastique pour Grand Sud Caraïbes

communautés d'agglomérations
Elus CAGSC chez le préfet
Soirée du réalisme pour les élus de la CAGSC
Les élus de la Communauté d’Agglomération du Sud Basse-Terre ont un mois pour prendre des mesures face au déficit abyssal de leur organisme. Hier le représentant de l’Etat a expliqué, cette fois-ci, à l’ensemble des conseillers la minceur de la marge de manœuvre
La réunion était attendue. Elle a eu lieu hier soir dans les locaux de la Communauté d’Agglomération Grand Sud Caraïbes. Après un premier rendez-vous, il y a quelques jours,  boycottée par les élus de la majorité, le préfet et le directeur des Finances Publiques ont rencontré cette fois-ci l’ensemble des conseillers communautaires pour leur exposer la situation catastrophique de l’Etablissement.
Et l’Etat a prévenu : si dans un mois, des mesures sévères ne sont pas prises pour tenter de redresser la barre, l’enfer administratif se déchaînera.
Cela peut aller de l’assistance renforcée, en clair : une tutelle qui ne porte pas son nom, à la révocation du bureau actuel et sa mise en inéligibilité par décision du Premier Ministre.
Face à ce qu’il faut bien appeler un ultimatum, les élus de la majorité ont joué les étonnés. Leur position se résume à un cri unanime : nous ne savions pas !
©guadeloupe
Reste maintenant à savoir quelle suite ils comptent donner à cette affaire, avec à la clé, une prévisible hausse importante des impôts locaux.
©guadeloupe

Ronan Ponnet Guadeloupe La 1ère




 
Publicité