publicité

En rouge et bleu contre la violence

Après les nouveaux actes d'agression contre deux des leurs, les élèves des trois lycées de la zone de Baimbridge ont décidé de se mettre ensemble pour protester contre cette violence qui demeure une menace permanente pour chacun d'entre eux quand il vient au lycée

© C. Métairon
© C. Métairon
  • FJO avec C. Métairon et R. Senneville
  • Publié le , mis à jour le
Deux actes de plus, mais surtout, deux actes de trop. Mercredi, pour un portable, deux lycéens du LGT Baimbridge de 15 et 17 ans ont été agressés par arme blanche alors qu'ils quittaient le lycée pour se rendre chez eux. Un incident qui survient un an après le meurtre du jeune Yohan Equinoxe dans ce même secteur. 
Et malgré l'appel à l'unité et au calme prôné par Jean Dartron, le proviseur du LGT Baimbridge, les lycéens des trois établissements de la zone ont tenu à montrer leur solidarité et à faire face ensemble à une violence régulière qu'ils subissent presqu'au quotidien. L'un des deux jeunes agressés avait déjà fait l'objet de menace et de tentative de vol.
TAINA CHONKEL VICE PDTE VIE LYCENNE JARDIN D ESSAI

C'est ce mal être et cette colère commune  qu'ils ont souhaité exprimer ce matin en se réunissant sur l'ère de stationnement du lycée Jardin d'Essai. Présents dans ce parking, des élèves du LGT, du LPO et de Jardin d'Essai. 

TEMOIGNAGES LYCEENS
© C. Métairon
© C. Métairon

L'an dernier, après la mort du jeune Yohan, le président de la Région avait immédiatement fait procéder à de nouveaux aménagements autour des lycées, notamment pour la circulation des transports scolaires. Sur le plan sécurité, des rondes fréquentes des forces de l'ordre se font quotidiennement. Quelquefois, des opérations de fouilles ont lieu ponctuellement. Mais l'importante présence de lycéens dans cette zone constitue un appât pour les malfrats, souvent d'ailleurs des jeunes déscolarisés qui peuvent se confondre avec les lycéens. Ils demeurent la principale menace pour la communauté scolaire de la zone.
Présente aux côtés des lycéens ce matin, Isabelle Tomatis. La directrice départementale de la Sécurité Publique tenait à valoriser l'action menée par les Forces de l'Ordre sur le terrain mais aussi, à prendre sa part dans les actions de prévention de la violence.
 

ISABELLE TOMATIS DIR DEPT DE LA SECURITE PUBLIQUE

VOIR AUSSI : 
 

MANIFESTATION LYCEENS DE BAIMBRIDGE

 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play