Route du Rhum : bouclage du dispositif de sécurité prévu dans les eaux guadeloupéennes

voile
Route du Rhum : point sur le dispositif de sécurité en mer - 14/11/2022.
Route du Rhum : point sur le dispositif de sécurité en mer - 14/11/2022. ©Jean-Marie Mavounzy
Dès son arrivée dans les eaux guadeloupéennes, chacun des skippers engagés dans la 12ème édition de la Route du Rhum sera accompagné et encadrés par deux cordons de sécurité. Objectif : maintenir les plaisanciers à bonne distance. Organisateurs et partenaires ont fait le point, lundi, sur le dispositif.

A quelques heures de l’arrivée du premier skipper de la "Route du Rhum – Destination Guadeloupe 2022", les acteurs en charge de la sécurité en mer ont fait le point sur le dispositif, dans l’amphithéâtre du Mémorial ATCe, hier (lundi 14 novembre 2022).

En effet, alors que Charles Caudrelier doit pénétrer dans les eaux territoriales de l’archipel dans la soirée de mardi à mercredi, OC Sport, organisateur de la mythique transatlantique, doit peaufiner et veiller à la bonne coordination des équipes mobilisées, dont les marins-pêcheurs de Guadeloupe et des opérateurs régionaux. Pour corser leur tâche, les voiliers sont plus rapides qu’auparavant ; le public sur l’eau sera sans doute aussi plus nombreux.

L’épreuve en solitaire remporte un tel succès, qu’elle a rassemblé plus de 2 millions de personnes, sur les quais de Saint-Malo.
A Pointe-à-Pitre, si la population et les visiteurs seront moins nombreux, les organisateurs s’attendent à voir toute une armada de plaisanciers passionnés se rapprocher au plus près des concurrents, sur l’eau.

Dans ce contexte, les professionnels sélectionnés par le Comité régional des pêches maritimes et des élevages marins seront en première ligne, pour la sécurisation globale des concurrents. Les équipes d’OC Sport interviendront au plus près, si nécessaire, en cas de débordement de plaisanciers, par exemple.

Ils [NDLR : les pêcheurs] ont l’habitude de naviguer sur ce plan d’eau, l’habitude de voir ce genre de bateaux tous les 4 ans. Et ils sécurisent les bateaux de la Tête à l’Anglais, jusqu’à la ligne d’arrivée...

Pierre Hays, directeur adjoint de l’organisation de la "Route du Rhum – Destination Guadeloupe"

Pierre Hays, directeur adjoint de l’organisation de la "Route du Rhum – Destination Guadeloupe" ©Bruno Pansiot-Villon et Jean-Marie Mavounzy - Guadeloupe La 1ère
Charly Vincent, président du Comité régional des pêches maritimes et des élevages marins (en tee-shirt vert)
Charly Vincent, président du Comité régional des pêches maritimes et des élevages marins (en tee-shirt vert) ©Jean-Marie Mavounzy

En clair, deux cordons de sécurité accompagneront les skippers. L’un d’eux sera matérialisé par des zodiacs de l’organisation, encerclant les voiliers en course. L’autre sera assuré par des navires de pêches, empêchant quiconque de s’introduire à moins de 200m des concurrents.

La Direction de la mer (c’est l’Etat) a la responsabilité de vérifier et de s’assurer que les dispositions mises en place par l’organisateur permettent d’assurer une sécurité maximum de la manifestation...

Jean-Luc Vaslin, directeur de la mer de Guadeloupe

Jean-Luc Vaslin, directeur de la mer de Guadeloupe ©Bruno Pansiot-Villon et Jean-Marie Mavounzy - Guadeloupe La 1ère
Route du Rhum : point sur le dispositif de sécurité en mer - 14/11/2022.
Route du Rhum : point sur le dispositif de sécurité en mer - 14/11/2022. ©Jean-Marie Mavounzy

Des moyens de police seront également sur l’eau, avec des navires de la gendarmerie, de la marine nationale, des douanes, de la direction de la mer et du parc national. Ceux-ci veilleront également à la sécurisation des skippers et sanctionneront, si cela s’avère nécessaire, tous ceux qui ne respecteront pas les règles de navigation.

A LIRE AUSSI/ Route du Rhum : comment s’organise la sécurité en mer, en Guadeloupe ?

Route du Rhum : point sur le dispositif de sécurité en mer - 14/11/2022.
Route du Rhum : point sur le dispositif de sécurité en mer - 14/11/2022. ©Jean-Marie Mavounzy