Coup de chaud à l'aéroport Princess Juliana

social saint-martin
Panneau danger Aéroport Juliana
©Jj04
Une mobilisation sociale a eu lieu hier (mercredi). Les salariés de l'aéroport international Princess Juliana, en partie hollandaise de Saint-Martin, se sont mis en grève pour réclamer le maintien de leurs avantages acquis. 
Un mouvement de colère pour répondre à un courrier de l'avocat de la structure aéroportuaire international. Un courrier qui affirmait que toute mobilisation des salariés serait illégale. De quoi mettre le feux aux poudres.

Dès le matin, ces salariés se sont mobilisés. Aucun avion n'a pu décoller ou atterrir de cet aéroport international. En cause une volonté de la direction de réduire certaions avantages sociaux ou purement et simplement de les supprimer. La direction explique ces décisions par une baisse d'activités accélérée par l'épidémie du Covid 19. Une piste importante pour la caraïbe. Du coup il n'y a eu aucun départ ni arrivée. Un avion cargo d'Air France a même dû être dérouté vers pôle Caraïbes en Guadeloupe.  

Ce coup de force a permis d'engager des discussions entre les deux parties. La grève a été suspendue. Mais attention, les discussions reprennent vendredi prochain. Les salariés font planer le spectre d'une nouvelle mobilisation. 


Les précisions d'Hervé Pédurand
 

Coup de chaud à Princess Juliana à Sint-Marteen

Les Outre-mer en continu
Accéder au live