La crise sanitaire, un défi de plus pour l'école à Saint-Martin

éducation saint-martin
Rentrée Scolaire au lycée, ce 1er septembre 2020 - Cité Scolaire "ROBERT WEINUM" à La Savane (Saint-Martin)
Rentrée Scolaire au lycée, ce 1er septembre 2020 - Cité Scolaire "ROBERT WEINUM" à La Savane (Saint-Martin) ©Ronhy Maléty
A Saint-Martin, 7310 élèves sont attendus dans les 19 établissements scolaires de l'île. Une rentrée particulière, là aussi, en raison de l’épidémie de Covid-19. Un défi supplémentaire pour la communauté scolaire confrontée depuis plusieurs années à des contraintes spécifiques aux Iles du Nord

Les années difficiles se suivent...

Cela fait trois ans que les Saint-Martinois n’ont pas vécu une rentrée scolaire normale. L’ouragan Irma avait sérieusement endommagé les établissements scolaires. Et, après deux années compliquées, la mobilisation contre le Plan de prévention des risques naturels (PPRN), puis la grève des enseignants se sont invitées au calendrier, la saison dernière.

Respecter les gestes barrière

Maintenant, il faut faire avec l’épidémie de Covid-19. Et éviter qu’elle n’aggrave les inégalités scolaires.
Christine GANGLOFF-ZIEGER, rectrice de l’académie de Guadeloupe, Saint-Barthélemy et Saint-Martin :
©Guadeloupe La 1ère
 

Objectif : réduire les inégalités

A Saint-Martin, la moitié des 35.000 habitants de la partie française sont des étrangers. 
Sur les 7.310 élèves attendus, un peu moins que l’an dernier, 80% des écoliers et 70% des collégiens relèvent de l’éducation prioritaire, dont le but est de corriger l’effet des inégalités sociales, sur la réussite des élèves.
 

Bientôt un accompagnement spécifique pour les élèves anglophones

Une réussite contrariée, par un enseignement tout en français, pour des habitants dont l’anglais est la langue maternelle. Un problème en passe d’être réglé, avec les classes bilingues et l’apprentissage du français comme langue étrangère. 
 

Important turn-over des personnels

Côté personnels, 20% des 754 agents sont des contractuels ; avec un renouvellement de plus des trois quarts des équipes, tous les cinq ans. Difficile alors de mettre en place des actions, à long terme. Si elle attire les touristes, Saint-Martin reste moins prisée sur ce plan. Sauf des natifs saint-martinois, qui réclament leur mutation. La moitié des enseignants ont moins de deux ans d’ancienneté, dans leur établissement. 
 

Rentrée Scolaire, à Saint-Martin, à la cité scolaire "ROBERT WEINUM", à La Savane, ce mardi 1er septembre 2020

Rentrée Scolaire à Saint-Martin, à la cité scolaire "ROBERT WEINUM", à La Savane 1
©Ronhy Malety
Rentrée Scolaire à Saint-Martin, à la cité scolaire "ROBERT WEINUM", à La Savane 2
©Ronhy Malety
Rentrée Scolaire à Saint-Martin, à la cité scolaire "ROBERT WEINUM", à La Savane 3
©Ronhy Malety
Rentrée Scolaire à Saint-Martin, à la cité scolaire "ROBERT WEINUM", à La Savane 4
©Ronhy Malety
Rentrée Scolaire à Saint-Martin, à la cité scolaire "ROBERT WEINUM", à La Savane 5
©Ronhy Malety
Rentrée Scolaire à Saint-Martin, à la cité scolaire "ROBERT WEINUM", à La Savane 6
©Ronhy Malety
Rentrée Scolaire à Saint-Martin, à la cité scolaire "ROBERT WEINUM", à La Savane 7
©Ronhy Malety
Les Outre-mer en continu
Accéder au live